in

Des chercheurs découvrent la plus ancienne couleur du monde

pigment Australie couleur
La scientifique Janet Hope tient ce qui est présenté comme l'un des plus anciens pigments au monde. Crédits : The Australian National University

Une équipe de chercheurs de l’Australian National University (ANU) annonce la découverte des plus vieilles couleurs du dossier géologique : des pigments rose vif vieux de 1,1 milliard d’années extraits des roches profondes du désert du Sahara, en Afrique.

Des traces de chlorophylle fossilisée détectées à l’intérieur de roches très anciennes brisent de 600 millions d’années l’ancien record pour un pigment organique. Et ce dernier était de nuance rose, produit par d’anciens organismes photosynthétiques habitant un océan disparu depuis longtemps. Les chercheurs expliquent ici avoir broyé du schiste noir marin datant de 1,1 milliard d’années déterré dans le bassin de Taoudeni en Mauritanie (Afrique de l’Ouest), avant d’en extraire des molécules d’organismes anciens.

« L’analyse précise des pigments anciens a confirmé que de minuscules cyanobactéries dominaient la base de la chaîne alimentaire dans les océans il y a un milliard d’années, ce qui explique pourquoi les animaux n’existaient pas à l’époque », explique Nur Gueneli, de l’Australian National University (ANU). Le simple fait que les microbes semblaient gouverner la base de la pyramide alimentaire si tard dans le monde précambrien permet en effet de comprendre que les formes de vie plus grosses et plus complexes ne pouvaient tout simplement pas encore évoluer, parce que l’approvisionnement alimentaire n’existait pas.

Les océans cyanobactériens ont commencé à disparaître il y a environ 650 millions d’années, lorsque les algues ont commencé à se répandre rapidement pour fournir l’énergie nécessaire à l’évolution des écosystèmes complexes. C’est pourquoi les premiers animaux n’ont commencé à apparaître qu’il y a environ 600 millions d’années. Les algues – bien qu’encore microscopiques – étaient alors mille fois plus volumineuses que les cyanobactéries, constituant une source de nourriture beaucoup plus riche.

Ce qui a déclenché tout ce changement est toujours matière à débat. Certains chercheurs suggèrent que la Terre s’est retrouvée sous l’emprise d’un hiver exceptionnel, libérant un torrent de nutriments piégés par la glace lorsque celle-ci a commencé à fondre.

Vous retrouverez tous les détails de cette étude dans PNAS.

Source

Articles liés : 

Pourquoi les premiers animaux se sont-ils mis à grandir ?

Découverte d’une griffe fossilisée d’un ancien prédateur marin “né pour tuer”

Les plantes ont colonisé la Terre 100 millions d’années plus tôt que prévu

Des chercheurs découvrent la plus ancienne couleur du monde
noté 5 - 2 votes