in ,

Comment réagir si vous vous retrouvez face à un alligator ?

alligator reptile
Crédits : U.S. Air Force photo / Sgt. Jared Trimarchi

En Floride, une adolescente a récemment eu la frayeur de sa vie lorsqu’un alligator de près de 3 mètres de long s’est mis à sa poursuite. La jeune fille âgée de 15 ans s’est alors accrochée à une grande branche pour finalement grimper dans un arbre. L’alligator, lui, est resté planté au pied de l’arbre pendant au moins 30 minutes. La jeune fille s’en est finalement sortie et l’animal a été abattu. Mais si vous n’aviez pas d’arbres à proximité, comment faudrait-il vous y prendre pour ne pas finir dévoré ?

Les alligators s’éloignent généralement des humains, mais ce n’est pas toujours le cas. James Perran Ross, spécialiste de la faune sauvage à l’Université de Floride (États-Unis), note que « si vous voyez un alligator dans la nature, il est préférable de lui donner de l’espace ». Le vrai problème bien sûr, « vient de l’alligator que vous ne voyez pas », poursuit-il. « La zone de danger pour un alligator est d’environ la moitié de sa longueur, directement à l’avant et jusqu’à 80 ou 90 degrés de chaque côté. Si vous êtes si proche d’un alligator, reculez et fuyez », explique le chercheur, qui note au passage que l’idée de « courir en zigzags » est un mythe. « Courez juste en ligne droite ».

Selon le Texas Parks and Wildlife Department (TPWD), les alligators peuvent se déplacer jusqu’à 56 km/h sur de courtes distances à terre (en comparaison, Usain Bolt pointe à environ 45 km/h). « Ne faites jamais l’erreur de croire qu’un alligator est lent et léthargique », peut-on lire. « Les alligators sont extrêmement rapides et agiles, et se défendent lorsqu’ils se sentent acculés ». Si jamais un alligator vous mord, « vous devriez vous battre comme un diable », poursuit le chercheur. Les alligators et d’autres types de crocodiliens lâchent souvent leurs proies s’ils trouvent que c’est dangereux pour eux de poursuivre. « Luttez, combattez, criez, faites tout ce que vous pouvez pour vous échapper », ajoute James Perran Ross, qui conseille de frapper en priorité leur museau et leurs yeux. Le museau est couvert de récepteurs sensibles, et les yeux sont l’une des seules parties du corps à être vulnérables.

Concernant cette anecdote en Floride, une analyse a montré que l’alligator était une femelle et que son nid était à proximité. Dans cette région, les alligators se reproduisent généralement à la fin du mois de mai et au début du mois juin.

Source

Articles liés : 

La technique imaginative de ces alligators pour ne pas geler dans l’eau aux États Unis

Quand un alligator géant traverse devant des promeneurs

Vivez la naissance d’un alligator en vidéo

Comment réagir si vous vous retrouvez face à un alligator ?
noté 3 - 2 votes