in

Comment le Soleil pourrait-il détruire votre téléphone ?

2012 : un filament solaire ayant interagi avec la magnétosphère terrestre - Crédits : Flickr/NASA Goddard Space Flight Center

Situé à quelque 100 millions de kilomètres, on ne se rend pas toujours compte de ce qu’il se passe sur le Soleil. Pourtant, celui-ci est en constante activité. 

Les tempêtes solaires : qu’est-ce que c’est ?

Une tempête solaire est un jet de plasma ionisé directement expulsé du Soleil. Les éruptions de ce type atteignent généralement des centaines de milliers de kilomètres.

On parle de plasma, car on ne sait toujours pas de quoi est exactement composé le Soleil.

Comment se forme une tempête solaire ?

L’éruption suit trois stades qui ont une durée variable. En effet, tout comme pour les volcans ou les séismes, on ne sait jamais combien de temps cela peut durer ou quelle sera l’intensité exacte. Une tempête solaire tient son origine géographique de l’équateur de l’étoile.

Le stade précurseur

Durant cette période, le Soleil va relâcher de l’énergie sous forme de rayons X. Celle-ci fait s’accélérer les mouvements des atomes, les transformants en ions. On estime que la vitesse et l’énergie (ce qui est très lié) nécessaires à ces éruptions se rapprochent de la vitesse de la lumière.

Le stade impulsif

La matière solaire se réchauffe, elle passe de 10 millions de degrés Kelvin à 100 millions. Et quand la pression est trop forte, elle s’éjecte dans l’espace. Une tempête solaire se manifeste sous la forme d’un flash lumineux, mais aussi en émettant des ondes électromagnétiques. Cela va du rayon gamma aux ondes radio.

Ce sont ces ondes qui peuvent représenter un danger pour la Terre. Cependant, elles sont aussi à l’origine du phénomène des orages magnétiques à l’origine des aurores boréales.

Des aurores boréales sur le pôle Sud de notre planète, dans un cliché capturé par le satellite IMAGE en 2004.
Crédits : NASA

Le stade du déclin

La matière est retombée, ou a disparu dans les profondeurs de notre système solaire. De cette gigantesque explosion, il ne reste que quelques émissions de rayons X.

Les orages magnétiques

Directement liés à l’activité solaire, ces orages alimentent les séries de science-fiction depuis des années, tout comme les séries post-apocalyptiques.

Les ondes dégagées par une éruption solaire viennent perturber le champ magnétique terrestre. Généralement, cela aboutit à des boussoles qui ne trouvent plus le Nord ou aux aurores boréales.

Les aurores boréales canadiennes, un spectacle qui ne commence qu’à la tombée de la nuit, ici près de la ville de Yellowknife située dans les Territoires du Nord-Ouest.
Crédits : Flickr/Joon Im

Un autre effet notable comprend les radiations transportées par ses ondes. Ainsi, le personnel de l’aviation doit régulièrement mesurer le degré de radiation auquel est exposé l’avion et le transmettre à l’IRSN. Cet institut peut alors décider de réduire le temps de vol de telle ou telle personne en fonction de l’exposition constatée.

Les tempêtes solaires dans l’Histoire

La plus grande tempête solaire jamais mesurée par l’Homme a eu lieu en 1859. Si jamais une seconde arrivait du même niveau, il faudrait 2 milliards de dollars pour reconstruire le réseau électrique, et cela juste aux États-Unis.

En 1965, un orage magnétique a frappé la terre. Ses conséquences sont alors catastrophiques puisque toute l’Amérique du Nord se retrouve dans le noir.

Enfin en 1989, l’électricité ne fonctionne plus au Québec. La panne va durer 9 heures et des aurores boréales seront visibles jusqu’au Texas.

Il s’agit là des orages qui ont eu des conséquences visibles, et dont l’homme se souvient. Mais par exemple, des scientifiques estiment qu’en 774, la composition des végétaux a été modifiée, cela justement suite à une éruption solaire.

Alors, la question se pose : que se passerait-il si aujourd’hui le Soleil émettait une tempête solaire d’une ampleur jamais vue ? Vous l’aurez compris, tous les appareils volants, avions ou satellites, seraient perdus. Les téléphones portables et ordinateurs seraient sûrement grillés sur place. Les robots d’usines et le réseau électrique seraient aussi hors service.

On développe aujourd’hui des appareils capables de résister à de tels changements, notamment pour continuer de produire du courant en cas de catastrophe. Cependant, ils sont encore loin d’équiper tous les pays. Ce genre d’événement est non seulement imprévisible, mais aussi impossible à arrêter.

Source

Articles liés :

Comment le Soleil pourrait-il détruire votre téléphone ?
noté 5 - 1 vote[s]