in

Mars : un rover est coincé au milieu d’une tempête plus grande que l’Amérique du Nord

tempête de sable mars
Capture : Martian (Seul sur Mars)

Une vaste tempête de poussière plus grande que tout le continent nord-américain fait actuellement rage sur Mars, forçant la NASA à suspendre les activités scientifiques de son rover Opportunity.

Une tempête couvrant une superficie de plus de 11 millions de kilomètres carrés a été détectée pour la première fois ce vendredi par l’agence spatiale Mars Reconnaissance Orbiter. Les responsables de la NASA ont alors rapidement informé l’équipe d’exploitation du rover Opportunity, alors dans les parages, afin de suspendre toute activité. « Les tempêtes de poussière comme celle-ci ne sont pas surprenantes, mais elles sont rares », explique la NASA dans un communiqué. « Elles peuvent surgir soudainement. Pendant l’été austral, la lumière du Soleil réchauffe les particules de poussière, les soulevant plus haut dans l’atmosphère et créant plus de vent. Ce vent soulève encore plus de poussières, créant une boucle de rétroaction », peut-on lire.

Les tonnes de poussières actuellement suspendues dans le ciel martien bloquent depuis quelques jours la lumière du Soleil sur Perseverance Valley, l’emplacement actuel d’Opportunity. Rappelons que le rover utilise des panneaux solaires pour se fournir en énergie et recharger ses batteries. Le robot s’en tient donc pour l’heure à des opérations minimes dans le but de conserver son énergie, tout en fournissant juste assez d’électricité pour faire fonctionner ses appareils de chauffage (il fait très, très froid sur Mars). « Les ingénieurs surveilleront de près les niveaux de puissance du rover au cours de la semaine à venir », poursuit la NASA.

Crédits : NASA/JPL-Caltech

Mais Opportunity a de la ressource. Le rover a en effet déjà survécu à des événements météorologiques défavorables dans le passé. En 2007, une tempête de poussière beaucoup plus importante couvrait toute la surface martienne, forçant le rover à ne s’en tenir qu’aux opérations les plus simples pendant deux semaines entières. Rappelons enfin qu’Opportunity, débarqué sur la planète rouge en janvier 2004, était à la base conçu pour durer 90 jours : actuellement dans sa 14e année sur la surface martienne, il a depuis largement dépassé les attentes.

Source

Mars : un rover est coincé au milieu d’une tempête plus grande que l’Amérique du Nord
Notez cette actu

Written by Brice Louvet

Passionné par les sciences, et relations humaines, je partage avec vous les nouvelles découvertes, des situations les plus insolites aux dossiers les plus intéressants



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Sur cette exoplanète, une année dure seulement 19,5 jours !

Des scientifiques sont parvenus à créer des neurones… avec des cellules sanguines !