in

Le “sport en chambre” en est-il réellement un ?

faire l'amour sexe
Crédits : iStock

Pour faire plaisir à certains, nous allons dire que faire l’amour est équivalent à faire du sport. Cependant, cette activité n’est pas comparable à une pratique sportive intensive même si l’acte dure longtemps !

Même pour les plus grands “performeurs”, l’acte sexuel n’est pas vraiment à comparer à une pratique sportive. Non, faire l’amour ne correspond pas à courir un marathon ni même au fait d’effectuer un petit jogging à 8km/h ! Cependant, une étude menée au Québec en 2013 affirme que le “sport en chambre” est tout de même plus efficace qu’une marche à 5km/h.

Dans le cadre de cette étude, les chercheurs avaient testé 42 volontaires hétérosexuels. Ceux-ci ont d’abord couru sur un tapis roulant durant une demi-heure puis sont rentrés chez eux avec la mission de rendre à nouveau visite aux chercheurs après avoir fait quatre fois l’amour. Selon les scientifiques canadiens, le cœur est très sollicité puisque la fréquence cardiaque peut montrer jusqu’à 180 battements par minute ! En terme de calories brûlées, les hommes brûlaient 9,2 calories par minute sur le tapis roulant contre 4,2 calories par minutes durant leur rapport sexuel. Les femmes en brûlaient 7,1 par minute sur le tapis contre 3,1 pendant l’acte.

Si l’on peut considérer que le sexe est une sorte de sport léger, celui-ci pourrait tout de même diviser par deux le risque d’attaque cardiaque (ou cérébrale) dans le cas d’une pratique répétée au moins quatre fois par semaine. Par ailleurs, il est souvent dit que le sexe pratiqué à la veille d’une compétition peut nuire aux performances. Il s’agit d’une idée reçue complètement fausse, surtout que cela peut même contribuer à réduire le stress !

Crédits : Flickr

Il faut savoir que la mesure de la dépense énergétique liée à la pratique sexuelle occupe des chercheurs depuis les années 1950. En effet, un certain Dr Bartlett avait déjà compris en 1956 que l’orgasme s’accompagnait d’une augmentation notable de la fréquence cardiaque. Le physiologiste évoquait également une hyperventilation survenant au cours de l’excitation érotique ainsi que lorsque l’orgasme se produit.

Sources : Science & VieAlloDocteursICI Radio Canada

Le “sport en chambre” en est-il réellement un ?
Notez cette actu

Written by Yohan Demeure

Licencié en Géographie, j'aime intégrer dans mes recherches une dimension humaine. Passionné de cinéma, de musique et de voyages, j’espère attirer votre attention sur des sujets intéressants.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Qu’est ce qu’un marais barométrique ?

Pourquoi faut-il éviter de tuer les araignées de maison ?