in

La sonde New Horizons s’est réveillée de son hibernation et file vers sa prochaine cible

Ici l’objet 2012 HE85. Crédit : NASA/ Southwest Research Institute

La saison d’hibernation est terminée pour la sonde New Horizons de la NASA. Au cours des six derniers mois, le vaisseau spatial a en effet économisé son énergie, ne renvoyant qu’un petit signal par semaine vers la Terre pour faire savoir que ses systèmes fonctionnaient toujours. La sonde file maintenant vers sa prochaine cible.

New Horizons s’est bien “réveillée” le 5 juin dernier, confirme la NASA, qui fait savoir que son vaisseau est en parfaite santé. La sonde est maintenant à près de 6,1 milliards de kilomètres de la Terre et commence à pointer ses caméras vers sa prochaine cible. Au réveillon du Nouvel An 2018, New Horizons se rapprochera de MU69 – ou Ultima Thule – un petit objet de 30 kilomètres de diamètre que vous retrouverez à environ 6,4 milliards de kilomètres de la Terre. Nous n’en savons aujourd’hui pas beaucoup sur cet objet, seulement qu’il date probablement du début de l’histoire de la formation du système solaire, il y a environ 4,5 milliards d’années. Les chercheurs espèrent ainsi que cette relique pourra en apprendre davantage sur l’histoire de notre Galaxie.

Pluton vu par sonde New Horizons
Les terrains accidentés de Pluton vus depuis le vaisseau spatial New Horizons de la NASA lors de son survol de juillet 2015.
Crédits: NASA/ Johns Hopkins/Southwest Research Institute.

Il s’agira ici de la rencontre la plus éloignée jamais réalisée dans l’histoire de l’exploration spatiale. L’objet a été sélectionné en 2015 par l’équipe de a NASA en raison des immenses opportunités de recherches qu’il présente. Il est en effet ancien et fixé sur la même orbite depuis sa formation. Et petit plus, cette opération coûtera moins cher en carburant, Ultima Thule étant plus facile à atteindre que d’autres cibles candidates.

Rappelons qu’il y a quelques mois, le Long Range Reconnaissance Imager (LORRI), installé sur la sonde New Horizons, capturait la photo la plus éloignée jamais prise de toute l’histoire, à plus de 6 milliards de kilomètres de distance (soit plus de 40 fois la distance Terre-Soleil). Vous retrouverez l’objet en question – v2012 HE85 – dans la ceinture de Kuiper, une vaste étendue de roches, de blocs de glace, de comètes et de planètes naines située au-delà de Neptune.

Ici l’objet 2012 HE85. Crédit : NASA/ Southwest Research Institute

Source

La sonde New Horizons s’est réveillée de son hibernation et file vers sa prochaine cible
Notez cette actu