in

La reproduction sur Mars, une entreprise difficile ?

Crédits : Pixabay

Si de nombreuses questions sont explorées au sujet de l’établissement de l’humain sur la planète Mars, celle de la reproduction n’est pas laissée de côté et intéresse aussi les scientifiques.

Il y a quelques semaines, nous présentions un court-métrage d’animation réalisé par un français, dont le but était de montrer la difficulté du projet d’installer l’Homme sur Mars. Cependant, ce contenu ne mentionnait pas la question de la reproduction dans ce lieu hostile. Selon une étude à paraître dans la revue Futures et menée par des chercheurs de la University of Information Technology and Management située a Rzeszow (Pologne), il est tout simplement impossible pour les humains de se reproduire sur la planète rouge.

Le premier obstacle n’est autre que l’environnement à faible gravité de Mars, qui est ni plus ni moins qu’une menace pour le processus de conception et de grossesse. Le fait que Mars n’a qu’un tiers de la gravité de la Terre est synonyme de problèmes de santé pour les futurs visiteurs. La Science sait par expérience que le temps passé dans l’espace engendre une rapide détérioration des muscles et affaibli la structure osseuse, en plus de favoriser les problèmes de vue ainsi que des changements de la forme du cerveau.

Ensuite, les rayons cosmiques sont très puissants du fait de la faible épaisseur de l’atmosphère martienne par rapport à celle de la Terre. Les chercheurs polonais rappellent que «les radiations sont néfastes pour les adultes et en particulier pour les cellules reproductrices, les embryons en développement et les fœtus».

Ainsi, il faudra éviter de mettre une pièce sur la reproduction humaine sur Mars. En revanche, les chercheurs estiment que travailler sur une modification de l’ADN humain permettrait de pouvoir se reproduire sur cette planète. Enfin, si cela se fait réellement un jour, il sera question d’une nouvelle espèce humaine qui ne pourra pas vivre correctement sur Terre.

Source

La reproduction sur Mars, une entreprise difficile ?
Notez cette actu