in

Comment le rythme de la “Macarena” peut-il sauver des milliers de vies ?

Capture vidéo youtube

La célèbre  Macarena  pourrait sauver des milliers de vies, ont affirmé samedi des chercheurs espagnols, qui conseillent de se caler sur le rythme (103 bpm) de ce vieux tube de l’été pour pratiquer un massage cardiaque.

Sortie en 1993, la chanson de Los del Rio présenterait le tempo idéal pour un massage thoracique d’urgence, à savoir 100 à 120 compressions par minute. Pour en arriver à de telles conclusions, des chercheurs espagnols de l’Université de Barcelone ont recruté 164 étudiants en médecine, puis les ont séparés en trois groupes, tous chargés de pratiquer des massages cardiaques sur des mannequins pendant deux minutes.

Le premier groupe s’appuyait sur un métronome réglé sur 103 coups par minute, le second devait s’appuyer sur le rythme de la Macarena – de tête – et le troisième groupe n’avait aucune référence. Les résultats ont été les meilleurs chez ceux qui utilisaient un métronome réglé sur 103 coups par minute, grâce à une application sur leur téléphone portable : 91 % d’entre eux tenaient la bonne cadence. Ceux qui suivaient mentalement le tempo de la Macarena ont été 74 % à tenir cette cadence. Enfin, ceux auxquels les chercheurs ont fait pratiquer le massage sans repères ont été seulement 24 % à suivre la bonne cadence.

massage cardiaque
Crédits : Flickr / NATO Training Mission-Afghanistan

« Aussi bien l’application que l’outil mnémotechnique de la Macarena ont amélioré la qualité des compressions thoraciques », résume le chercheur Enrique Carrero Cardenal, dans un communiqué de la Société européenne d’anesthésie-réanimation, qui organisait son congrès à Copenhague. Il note au passage que ceux qui se calaient sur le rythme de la Macarena démarraient vite le massage, tandis que ceux qui écoutaient le métronome avaient « le plus long retard à l’allumage avant de pratiquer la première compression ».

« C’est la chanson la plus connue en Espagne, et probablement l’une des plus connues au monde, poursuit le chercheur. Et le rythme du refrain de la chanson est 103bpm, un rythme correct pour effectuer le taux de compression ». Les résultats révèlent par ailleurs qu’aucun des groupes n’a atteint la profondeur nécessaire de 5 à 6 cm de compression, « probablement parce que les compressions de haute qualité pendant le massage thoracique exigent que le cerveau soit multitâche, il est compliqué de se concentrer sur le taux et la profondeur de compression en même temps ».

Toujours est-il que si l’application smartphone était dans l’ensemble la méthode la plus efficace, chanter la Macarena dans sa tête pourrait permettre à tout le monde de produire des compressions au bon rythme lorsque l’application n’est pas disponible.

Pour maîtriser ce geste qui pourrait sauver des vies, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de la Croix-Rouge.

Source

Comment le rythme de la “Macarena” peut-il sauver des milliers de vies ?
Notez cette actu