in

Ce reptile de 240 millions d’années est l’ancêtre commun de tous les reptiles

Megachirella wachtleri
Crédits : Wikipédia / Ghedoghedo

Un fossile vieux de plusieurs centaines de millions d’années a récemment été identifié comme la “mère de tous les lézards” (et des serpents, aussi). Cet ancien lézard qui évoluait sur Terre il y a plus de 240 millions d’années serait l’ancêtre direct d’environ 10 000 espèces vivant aujourd’hui .

Identifié pour la première fois en 2003, des analyses récentes suggèrent que Megachirella wachtleri serait finalement le plus ancien ancêtre connu de la lignée des squamates – le groupe de reptiles qui comprend des lézards et des serpents. Datant d’environ 75 millions d’années, l’animal est antérieur aux fossiles que l’on croyait appartenir aux premiers squamates, et comble ici l’écart entre les plus anciens squamates connus et les origines estimées de ce groupe de reptiles, dérivées de données moléculaires. «Notre étude montre que les lézards habitent la planète depuis au moins 240 millions d’années et que leur origine est bien plus ancienne que nous le pensions», explique Tiago Simoes de l’Université de l’Alberta au Canada.

Le fossile de Megachirella, retrouvé dans les Alpes du nord de l’Italie en 2003, «méritait une attention particulière, poursuit le chercheur. Quand j’ai vu le fossile pour la première fois, j’ai réalisé que certaines de ses caractéristiques pouvaient le rapprocher des premiers lézards. De nouvelles analyses nous ont fourni de nouveaux détails anatomiques et un ensemble de données améliorées, nous aidant à comprendre son emplacement dans l’arbre évolutif des reptiles».

Les scientifiques ont pour cette étude utilisé des tomodensitogrammes afin de construire des modèles informatiques 3D du reptile fossile, et ont trouvé un certain nombre de caractéristiques reliant Megachirella aux squamates. Deux de ces caractéristiques étaient uniques aux seconds : une partie du cerveau et une structure de la clavicule. Ensemble, ces éléments ont désigné Megachirella comme «le premier squamate sans équivoque du Trias», selon l’étude publiée dans la revue Nature. «De l’iguane au gecko en passant par le scinque, ils descendent tous d’un animal qui ressemble à Megachirella wachtleri, le plus vieux lézard fossilisé que nous connaissons aujourd’hui», explique le chercheur.

Pour les chercheurs, si ce lézard évoluait déjà sur Terre il y a 240 millions d’années, cela implique que son origine est encore plus ancienne, et qu’elle pourrait donc dater d’avant l’extinction du Permien-Trias, il y a quelque 252 millions d’années. Cette extinction massive – la plus importante de l’Histoire – avait emporté 90 à 95% des espèces vivant dans les océans et 75% sur le continent. «Cette extinction aurait pu ouvrir la voie à la diversification des lignées préexistantes de reptiles qui avaient survécu à l’extinction», propose le chercheur.

Source

Ce reptile de 240 millions d’années est l’ancêtre commun de tous les reptiles
Notez cette actu