in

Une étude est formelle : les suppléments de vitamines et minéraux ne servent à rien !

Crédits : Pixabay/Mizianitka

Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs du St Michael’s Hospital et de l’Université de Toronto, au Canada, les suppléments de vitamines et de minéraux les plus couramment consommés n’offrent aucun bénéfice ou effet nocif sur la santé.

Publié dans le Journal de l’American College of Cardiology, l’examen des données existantes et des essais de contrôle randomisés publiés de janvier 2012 à octobre 2017 montrent que les suppléments de vitamine D, de calcium et de vitamine C (les suppléments les plus consommés actuellement) n’apportent aucun bénéfice ou risque supplémentaire dans la prévention des maladies cardiovasculaires, des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux ou des décès prématurés. Cela ne veut pas dire que certains suppléments ne sont pas nécessaires pour certaines personnes, mais que la prise de compléments de vitamines et minéraux en tant que mesure préventive générale ne semble pas fiable.

« Nous avons été surpris de trouver si peu d’effets positifs aux suppléments les plus communs que les gens consomment », note le Dr David Jenkins, auteur principal de l’étude. « Notre examen a révélé que si vous voulez utiliser des suppléments vitaminiques ou de minéraux tels que la vitamine D, le calcium ou la vitamine C, cela ne vous vous fera aucun mal, mais il n’y a aucun avantage apparent non plus ».

L’étude révèle en revanche que seuls l’acide folique et les vitamines B peuvent réduire les maladies cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux. « Ces résultats suggèrent que les gens devraient être conscients des suppléments qu’ils prennent et s’assurer qu’ils sont applicables aux carences en vitamines ou en minéraux spécifiques qui leur ont été conseillés par un professionnel de santé », poursuit le médecin.

En l’absence de données positives significatives, il est plus bénéfique de compter sur une alimentation saine riche en vitamines et minéraux plutôt que sur des suppléments. « Jusqu’à présent, aucune recherche sur les suppléments ne nous a montré quelque chose de mieux que des portions saines d’aliments végétaux moins transformés, y compris les légumes, les fruits et les noix ». Les personnes qui ont des carences confirmées devraient bien sûr prendre des suppléments à la recommandation de leur médecin. Mais en termes de prévention des maladies chroniques, prendre des suppléments semble visiblement totalement inutile.

Source

Notez cet article