in

Quel est cet animal ressemblant à s’y méprendre à un sac plastique ?

Crédits : capture Youtube / 2011ACVVV

Bien que les océanologues connaissent cet animal depuis plus d’un demi-siècle, celui-ci a été pendant longtemps entourée d’un épais mystère, avant de finalement faire l’objet d’une récente étude.

Cette méduse – ressemblant à s’y méprendre à un sac plastique – se nomme Deepstaria enigmatica et celle-ci a la particularité d’être totalement dépourvue de tentacules. Alors que la Science a découvert le fameux animal marin dans les années 1960, ce dernier a toujours été méconnu du fait de ses rares apparitions.

Des questions plutôt simples sont donc restées très longtemps sans réponse, telles que la profondeur à laquelle la méduse peut plonger, la façon dont celle-ci se reproduit ou encore la manière dont elle se nourrit. Cependant, des scientifiques de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) sont parvenus, dans le cadre d’un programme d’exploration des fonds marins, à ramener des images saisissantes.

En effet, la méduse a été aperçue et immortalisée près des côtes de l’île San Benedicto (Mexique) grâce à une caméra à haute sensibilité Canon ME20F SH. Plongée dans le noir complet à plus de 950 mètres de profondeur, la Deepstaria enigmatica s’est laissée observer.

«En utilisant la nouvelle technologie dont nous disposons, nous pouvons approcher ces animaux presque dans l’obscurité complète. Afin de capturer la bioluminescence, nous avons besoin d’un appareil photo très sensible», a déclaré le biologiste marin David Gruber.

Les images capturées (visibles en fin d’article) sont saisissantes. Elles ont notamment permis aux chercheurs d’en savoir plus sur la façon dont l’animal se nourrit, une nouvelle analyse livrée dans une publication du 11 mai 2018 de la revue American Museum Novitates. N’ayant aucune tentacule et ressemblant à un sac plastique à la dérive, la méduse se déploie et se contracte. Il semble évident que par ce biais, l’animal n’a vraisemblablement aucun mal à attraper ses proies à la manière d’un filet de pêche.

Sources : Science AlertMashable

Quel est cet animal ressemblant à s’y méprendre à un sac plastique ?
Notez cette actu