in

Les hippopotames font tellement caca que les poissons suffoquent

excrément caca hippopotame
Crédits : iStock

Suffoquer est probablement l’un des moyens les plus désagréables de mourir. C’est pourtant exactement ce qui arrive aux poissons de la rivière Mara, en Afrique. Et dans ce cas, ce sont les hippopotames qui sont à blâmer.

Dans la rivière Mara en Afrique, les hippopotames sont maîtres. Ils sont également nombreux : la rivière contient donc beaucoup de « déchets organiques ». Des chercheurs ont alors voulu évaluer l’impact de cet afflux massif de matière et de nutriments digérés sur la vie aquatique. Avant cela, ils avaient également remarqué des bancs de poissons morts parfois laissés sur les berges dès que la rivière s’élevait à cause de la pluie. Grâce à une série de tests qui ont duré plusieurs années, les chercheurs ont pu identifier les responsables : les d’hippopotames en amont, et plus précisément l’eau de leurs bassins.

« Ensemble, les hippopotames résidents de Mara ajoutent chaque jour environ plus de 9 tonnes de matière végétale partiellement digérée dans la rivière », explique Emma Rosi, écologiste à l’Institut Cary des études sur les écosystèmes (États-Unis). Il a fallu trois années d’observations, au cours desquelles l’équipe a surveillé la composition chimique de 171 bassins d’hippopotames en la comparant avec le reste de la rivière. Parce que les hippopotames sont dangereux, les chercheurs utilisaient ici des bateaux télécommandés transportant des capteurs pour tester les bassins.

Crédits : Pixabay / designerpoint

Lorsque les hippopotames défèquent, leurs excréments coulent au fond de la rivière. Au fur et à mesure que les masses de selles se décomposent, les bactéries qui les dévorent consomment également l’oxygène présent dans l’eau, le désoxygénant. En outre, cette activité microbienne produit des substances chimiques comme l’ammonium, le sulfure d’hydrogène, le méthane et le dioxyde de carbone – les deux premiers sont potentiellement toxiques pour les poissons. Cela devient notamment un problème lorsque de fortes pluies élèvent le niveau des bassins toxiques d’hippopotames : l’eau anoxique en amont se déverse alors en aval, où évoluent les poissons.

L’afflux soudain d’eau appauvrie en oxygène provoque ainsi une hypoxie temporaire. Les excréments encore en décomposition continuent à consommer de l’oxygène, provoquant ainsi l’étouffement des poissons. Mais comme le note l’équipe, ce processus est naturel. En plus de nettoyer la rivière – dans les bassins d’hippopotames, c’est un peu si vous tiriez la chasse d’eau -, le poisson constitue une source de nourriture pour les autres animaux qui vivent en aval, comme les oiseaux et les crocodiles.

Vous retrouverez tous les détails de cette étude dans la revue Nature Communications.

Source

Les hippopotames font tellement caca que les poissons suffoquent
Notez cette actu