in

Facebook lancera bientôt un service de rencontres amoureuses

Crédits : Pexels / Kaboompics .com

Mark Zuckerberg a annoncé mardi pendant son discours d’ouverture de la F8, la conférence annuelle des développeurs de Facebook, son intention de mettre en place un site de rencontres pour les personnes à la recherche de relations durables.

Allez-vous rencontrer l’amour sur Facebook ? «Il y a 200 millions de personnes sur Facebook qui se disent célibataires. Clairement, il y a quelque chose à faire», lançait il y a quelques heures Mark Zuckerberg lors de la journée des développeurs du site à San José, en Californie. Il a également précisé que cette fonction viserait à «construire des relations authentiques et durables, pas seulement des plans d’un soir». Chris Cox, chef de produit chez Facebook, a par ailleurs déclaré sur scène que l’idée leur était venue de couples expliquant à Mark Zuckerberg que la rencontre avec leur partenaire était la meilleure chose qui leur était arrivée sur Facebook.

Les paramètres de cette nouvelle fonctionnalité sont encore un peu flous, mais il semble que les utilisateurs de Facebook pourront se créer un nouveau profil, en parallèle de leur compte principal. Les deux seront parfaitement distincts. Les fonctionnalités seront disponibles dans l’application Facebook, via une icône en haut à droite de l’écran qui mènera les utilisateurs à un portail appelé “Dating Home”. Vous ne pourrez utiliser que votre prénom, et votre compte ne sera visible que par d’autres personnes ayant également opté pour le service de rencontres. En plein scandale Cambridge Analytica, Mark Zuckerberg a bien évidemment souligné que les données fournies sur votre nouveau profil ne seront pas utilisées à des fins commerciales.

Cette nouvelle annonce inquiète la concurrence. L’action de Match Group, l’entreprise américaine qui possède notamment Tinder, s’est effondrée à Wall Street il y a quelques heures. Facebook n’a de son côté pas encore précisé quand ces nouvelles fonctionnalités de service de rencontres seront disponibles, mais elles «arriveront bientôt».

Source

Notez cet article