in

Exoplanète : découverte d’une atmosphère sans nuages

Crédits : Engine House

Une équipe d’astronomes annonce avoir détecté au-dessus d’une exoplanète une atmosphère exempte de nuages, marquant une percée décisive vers une meilleure compréhension des planètes au-delà de notre système solaire.

WASP-96b fut découverte en 2013 par l’astronome Coel Hellier, de l’Université Keele, s’appuyant sur les données de l’enquête WASP (Wide Angle Search for Planets). L’exoplanète est une géante gazeuse de masse équivalente à celle de Saturne, environ 20% plus grande que Jupiter. Elle orbite autour d’une étoile ressemblant au Soleil, appelée WASP-96, âgée de 8 milliards d’années, tous les 3,4 jours. Et sa température de surface est d’environ 1 027 degrés Celsius.

Utilisant le Very Large Telescope de l’ESO, l’astronome Nikolay Nikolov et son équipe, de l’Université d’Exeter, ont étudié l’atmosphère de WASP-96b au moment où la planète passait devant son étoile. Grâce à cette méthode (de transit), les chercheurs sont en mesure de déterminer la composition atmosphérique de la planète grâce à la lumière de l’étoile. Ils ont alors découvert que l’atmosphère de cette “Saturne chaude” était dépourvue de nuages. Tout comme les empreintes digitales d’un individu sont uniques, les atomes et les molécules ont une caractéristique spectrale unique qui peut être utilisée pour détecter leur présence dans les objets célestes. Le spectre de WASP-96b montre l’empreinte complète du sodium, qui ne peut être observée que dans une atmosphère sans nuages.

Nous avons examiné plus de vingt spectres de transit d’exoplanètes“, a déclaré le Dr Nikolov. “WASP-96b est la seule exoplanète qui semble être entièrement exempte de nuages ​​et montre une signature de sodium aussi claire, faisant de la planète une référence pour la caractérisation. Jusqu’à présent, le sodium s’est révélé en un pic très étroit, ou était totalement manquant“, a-t-il ajouté. “WASP-96b nous fournira également une occasion unique de déterminer l’abondance d’autres molécules, telles que l’eau, le monoxyde de carbone et le dioxyde de carbone avec des observations futures“.

Vous retrouverez tous les détails de cette étude dans la revue Nature.

Source

Exoplanète : découverte d’une atmosphère sans nuages
Notez cette actu