in

Economies d’énergie : au moins 7 types de primes et aides pour les particuliers

rénovation énergétique
Crédits : Paille-Tech - Tournachon - Wikipedia

L’énergie est un sujet récurrent sur Science Post, car sans elle nous aurions l’impression de retourner à une époque où l’innovation et le progrès, auxquels nous sommes tant habitués, ne seraient plus qu’un souvenir. En attendant que notre société thermo-industrielle, en transition, change de modèle énergétique, voici une liste d’aides financières intéressantes pour les particuliers qui souhaitent faire des économies d’énergie. Certaines sont limitées !

1) La prime Isolation à 1€ symbolique

Suite au Grenelle de l’Environnement, le dispositif des certificats d’économies d’énergie permet de bénéficier d’une prime Isolation à 1€ afin d’aider les ménages aux revenus les plus faibles à sortir de la précarité énergétique et à réaliser des économies d’énergie de 20 à 35% sur leur facture annuelle. Suite aux travaux, un gain de 4°C peut être obtenu en hiver.

D’après les derniers chiffres officiels, 1 Français sur 5 a froid chez lui en hiver, mais lorsque le logement est mal isolé, ses habitants peuvent également avoir trop chaud en été.

Entre 1996 et 2013, le nombre de Français exposés au froid chez eux en hiver a augmenté de 25% en moins de 10 ans, ce qui représente environ 12 millions de personnes.

Pourquoi les travaux ne coûtent qu’un euro symbolique ?

Les travaux sont pris en charge et financés par les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul, carburant…) via les certificats d’économies d’énergie (CEE).

Ces travaux sont assez rapides : il faut compter en moyenne une heure de travail pour 20m² de combles, qui peuvent concerner plusieurs pièces : grenier, sous sol, cave…

Bien que cela paraisse trop beau pour être vrai, nous avons vérifié l’information, le prix payé est bien 1€ si vos revenus annuels sont compris entre 14 360€ et 46 798€. Ce plafond varie en fonction du nombre de personnes qui composent votre foyer et de votre situation géographique (Ile de France / Province).

Afin de bénéficier de la prime Isolation, les bénéficiaires doivent :

  • être propriétaire ou locataire d’une résidence principale,
  • posséder des combles perdus non isolés ou une isolation vieillissante (plus de 15 ans).
prime isolation 1€
Crédits : prime isolation.fr

2) Le CITE : Crédit d’Impôt pour la transition énergétique

Ce crédit d’impôt s’adresse aussi bien aux propriétaires occupants qu’aux locataires de logements qui y réalisent des travaux de rénovation énergétique.

Jusqu’à 30% du montant des dépenses en équipement et main d’oeuvre peuvent être déduits des impôts à condition de faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et que les équipements concernés par les travaux correspondent à des critères de performance énergétique.

Autre condition : le logement, maison individuelle ou appartement, doit être votre résidence principale et être achevé depuis plus de 2 ans.

Voici une liste officielle des équipements concernés par ces travaux et la déduction fiscale :

  • isolation des murs, toitures, fenêtres, grenier ;
  • production d’eau chaude sanitaire fonctionnant à l’énergie solaire ou avec une pompe à chaleur ;
  • chaudières à haute performance énergétique et à micro-cogénération gaz,
  • chaudières fioul à très haute performance énergétique,
  • production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable (pompe à chaleur, énergie hydraulique ou biomasse);
  • isolation thermique des planchers bas ;
  • régulation et programmation du chauffage ;
  • appareils permettant d’individualiser les frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire ;
  • calorifugeage ;
  • raccordement à un réseau de chaleur ;
  • réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE), d’un audit énergétique en dehors des cas où la réglementation les rend obligatoires ;
  • borne de recharge de véhicule électrique ;
  • parois opaques et vitrées contre les rayonnements solaires ;
  • systèmes de ventilation de type ventilateur de plafond ;
  • raccordement à un réseau de froid.
Crédits : Ippicture – Pixabay

3) L’Eco Prêt à taux 0

L’éco-prêt à taux zéro, disponible jusqu’au 31 décembre 2018, a pour objectif de financer la rénovation énergétique de votre logement en vous évitant l’avance de trésorerie et les intérêts. Il est destiné aux propriétaires qui louent ou occupent leur logement.

Certaines conditions doivent être respectées :

  • le logement doit être déclaré comme résidence principale ;
  • le logement est une maison ou un appartement ;
  • il a été achevé avant le 1er janvier 1990 et après le 1er janvier 1948.

Le montant du prêt s’étend à 30.000€ au maximum. Là encore, plusieurs types de travaux de rénovation énergétique sont couverts :

  • isolation de la toiture ;
  • isolation des murs extérieurs ;
  • remplacement des portes, fenêtres et portes-fenêtres extérieures ;
  • systèmes de chauffage et de systèmes de ventilation performants ou utilisant une source d’énergie renouvelable ;
  • production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable.

4) Le Programme “Habiter mieux”

Le programme national “Habiter Mieux” a été mis en place par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Il permet aux propriétaires occupants ou bailleurs (dont les loyers ne dépassent pas des plafonds qui varient selon les prix du marché) et aux syndicats de copropriété en difficulté de faire réaliser des travaux pour diminuer de façon significative les déperditions d’énergie du/des logement(s).

Pour pouvoir bénéficier de cette aide financière  : une prime pouvant atteindre plus de 10.000€, certains critères doivent être respectés :

  • le logement doit avoir plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé,
  • il ne doit pas avoir déjà bénéficié d’autres financements de l’État au cours des cinq dernières années (prêt à taux zéro…),
  • les travaux doivent améliorer d’au moins 25% la performance énergétique du foyer vérifié par un diagnostic de performance énergétique (DPE) avant et après travaux.
change
Crédits : geralt – Pixabayation

5) Le Chèque Energie

Le Chèque Energie est une aide nominative, personnelle, au paiement des factures d’énergie du logement. Attribué sous conditions de ressources, vous  n’avez aucune démarche à faire puisque vous le recevez automatiquement par courrier chez vous, une fois par an, si vous avez fait votre déclaration de revenus aux services fiscaux l’année précédente.

Ce Chèque Energie vous permet de régler :

  • votre facture d’énergie auprès de votre fournisseur d’électricité, de gaz, de chaleur, de fioul domestique, ou autres (bois, granulés…) ;
  • les charges de chauffage incluses dans votre redevance, à condition d’être dans un logement conventionné à l’APL ;
  • certaines dépenses liées à la rénovation énergétique de votre logement.

Tous les professionnels concernés sont tenus d’accepter le chèque énergie.

6) La Prime “Coup de pouce économie d’énergie”

Cette opération “Coup de pouce”, lancée en 2017 pour permettre aux ménages à faibles revenus de bénéficier d’aides plus importantes pour réaliser des travaux d’économies d’énergie, a été reconduite cette année jusqu’en 2020 alors qu’elle devait s’achever au 31 mars 2018.

L’opération a été recentrée sur deux types de travaux :

  • le remplacement d’une chaudière au fioul par un équipement utilisant des énergies renouvelables (chaudière biomasse, pompe à chaleur air/eau, eau/eau ou hybride, système solaire combiné, raccordement de logements collectifs à un réseau de chaleur) ;
  • et l’isolation des combles.

Les montants des primes dépendent du niveau de vos ressources annuelles.
Pour en savoir plus, consultez le site du ministère de la Transition écologique et solidaire.

Cette aide “Coup de pouce économies d’énergie” est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro et le crédit d’impôt pour la transition énergétique mais elle ne l’est pas avec le programme “Habiter mieux”.

7) Les aides financières locales

Les collectivités locales comme le conseil régional, départemental, la communauté de communes ou le syndicat intercommunal, la métropole, ou la commune proposent également des aides pour aider les particuliers comme les professionnels à faire des économies d’énergie. Rapprochez-vous de leurs services ou consultez leurs sites web pour en savoir plus.

Source

Articles liés :

Le monde peut-il atteindre 100 % d’énergies renouvelables en 2050 ?

Le graphène, ce matériau miracle pourrait fournir une énergie propre et illimitée

Ils mettent au point un appareil produisant de l’énergie grâce aux variations de température !

Economies d’énergie : au moins 7 types de primes et aides pour les particuliers
noté 5 - 1 vote