in ,

Des scientifiques ont imprimé en 3D des composants électroniques directement sur la peau !

Crédits : Capture YouTube / College of Science and Engineering, University of Minnesota

Des chercheurs américains ont déclaré être parvenus à imprimer de l’électronique en 3D directement sur de la peau humaine, et ce avec peu de matériel. Une question nous taraude : mais pour quoi faire ?

Imprimer en 3D sur la peau humaine avec une imprimante 3D mobile et peu onéreuse ? Les chercheurs de l’Université du Minnesota (États-Unis) l’ont fait, comme le montre la vidéo visible en fin d’article. L’étude publiée dans la revue Advanced Materials du 26 avril 2018 indique qu’il est question d’obtenir des composants électroniques fonctionnels directement imprimés sur le dos d’une main humaine.

Évidemment, la première question que l’on se pose concerne l’utilité d’une telle avancée. Les chercheurs expliquent que cette technique pourrait permettre de créer des appareils électroniques ou des capteurs chimiques à utiliser quel que soit l’environnement dans quel on se trouve. Reste que cette nouveauté est surprenante, car si l’impression 3D de composants électroniques s’est déjà pas mal développée, pratiquer ce genre d’impression directement sur la peau humaine n’a jamais été une pratique courante.

« Nous sommes ravis du potentiel de cette nouvelle technologie d’impression 3D qui a recours à une imprimante portable et légère coûtant moins de 400 dollars. Nous imaginons qu’un soldat pourrait sortir cette imprimante d’un sac à dos et imprimer un capteur chimique ou d’autres appareils électroniques dont il aurait besoin, directement sur la peau. Cela deviendrait le couteau suisse du futur, tout ce dont on a besoin serait dans cet outil d’impression 3D portable », a déclaré Benjamin Mayhugh, professeur de mécanique et principal auteur de l’étude.

Il faut savoir que l’encre utilisée est faite d’éclats d’argent, et celle-ci est appliquée à température ambiante. Ainsi, la main n’est pas brûlée comme s’il s’agissait d’autres encres dont le traitement doit se faire à haute température.

L’utilité d’une telle technique serait à terme de pouvoir guérir les maladies rares de la peau. Les chercheurs ont indiqué avoir réussi à imprimer en 3D des cellules organiques sur une plaie directement sur la peau d’une souris. Il est alors question de nouveaux traitements médicaux permettant une meilleure cicatrisation, ce qui faciliterait par exemple les greffes de peau.

Crédits : 3DnativesR&D Magazine

Des scientifiques ont imprimé en 3D des composants électroniques directement sur la peau !
Notez cette actu