in

Cette voiture autonome est capable d’arpenter des chemins non cartographiés !

Crédits : capture Youtube / MITCSAIL

Le Massachusetts Institute of Technology (MIT) et le constructeur Toyota ont ensemble mis au point une voiture autonome ayant la capacité de circuler aisément sur des routes de campagnes non cartographiées. Ceci aurait été possible grâce à l’élaboration d’un nouveau système de navigation qui ne nécessite pas de données 3D.

Habituellement, les constructeurs de véhicules autonomes testent leurs créations en milieu urbain. En effet, il est plus aisé pour ces véhicules de se repérer grâce aux plans 3D existants, indiquant de nombreux détails comme les courbes, les dénivelés et autres.

Comme l’indique un communiqué publié le 7 mai 2018, le laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle du MIT (MIT CSAIL) s’est lancé un autre défi avec l’aide du constructeur nippon Toyota. Il a été question de développer une voiture autonome capable de circuler sur les routes de campagne n’apparaissant pas ou très peu sur les cartes. Afin de parvenir à leurs fins, les chercheurs ont développé MapLite, un système de navigation inédit car ne nécessitant pas de données tridimensionnelles.

Comme l’explique longuement l’étude publiée par le MIT, le système MapLite prend seulement en compte la localisation GPS du véhicule ainsi que la destination finale. Par ailleurs, la voiture équipée de capteurs LiDAR génère des points de localisation locaux lui permettant de prévoir sa propre trajectoire avec une avance d’une trentaine de mètres.

Crédits : capture YouTube/MITCSAIL

Ce nouveau système permet donc aux véhicules autonomes de rouler sur des chemins de campagne en marge des applications de cartographie classiques habituellement utilisées par les autres constructeurs. Ce même dispositif pourrait également s’avérer utile dans les pays moins développés où l’ensemble du réseau routier est peu ou mal cartographié.

Enfin, MapLite reste à être perfectionné, car un détail réduit tout de même le niveau de sécurité de la conduite autonome. En effet, l’application n’est pas encore capable de calculer les changements de dénivelés qui peuvent apparaître rapidement sur le parcours.

Source

Cette voiture autonome est capable d’arpenter des chemins non cartographiés !
Notez cette actu