in

Cet astéroïde qui erre dans notre système solaire vient-il “d’ailleurs” ?

Crédits : NASA Jet Propulsion Laboratory

L’astéroïde 2015 BZ509, qui gravite autour du Soleil dans une orbite contraire, proche de celle de Jupiter, pourrait venir « d’ailleurs ». Selon une récente étude, il aurait été capturé par notre système solaire il y a plusieurs milliards d’années et pourrait ainsi être le premier immigrant permanent connu à graviter autour de notre étoile.

Toutes les planètes de notre système solaire – et la grande majorité des autres objets – voyagent autour du Soleil dans la même direction. Cependant 2015 BZ509 est différent : il se déplace dans la direction opposée sur une orbite dite « rétrograde ». « La façon dont l’astéroïde se déplace tout en partageant l’orbite de Jupiter a jusqu’à présent été un mystère », explique Fathi Namouni, auteur principal de l’étude. « Si 2015 BZ509 était un natif de notre système, il aurait dû avoir la même direction d’origine que les autres planètes et astéroïdes, hérités du nuage de gaz et de la poussière qui les a formés ».

Des simulations visant à retracer les trajectoires de l’objet jusqu’à la naissance de notre système solaire, il y a 4,5 milliards d’années, suggèrent pourtant une orbite stable. Il ne pouvait alors pas être là à l’origine, et doit avoir été capturé à partir d’un autre système. La migration des astéroïdes n’est pas une chose nouvelle. Le Soleil s’est initialement formé dans un amas d’étoiles serrées où chaque étoile avait son propre système de planètes et d’astéroïdes. La proximité des étoiles, aidée par les forces gravitationnelles des planètes, a alors fait que certaines « s’échangeaient » probablement des astéroïdes de temps en temps.

Les conclusions publiées dans les Monthly Notices of the Royal Astronomical Society proposent ainsi que l’objet nous vient d’ailleurs. Celles-ci ne se basent en revanche que sur des simulations informatiques. Les scientifiques ne comprendront vraiment la nature de BZ509 que si – un jour – une sonde se rend directement sur place pour récolter un échantillon, déterminant ou non, à quel point il diffère des objets du système solaire que nous connaissons déjà.

Source

Cet astéroïde qui erre dans notre système solaire vient-il “d’ailleurs” ?
noté 4.5 - 2 votes