in

Ces “drogues” de tous les jours causent plus de tort que les substances illégales

Crédits : Pixabay / Alexas_Fotos

Dans le monde entier, l’alcool et le tabac causent beaucoup plus de décès et de dépendance que les drogues illicites, selon le dernier rapport sur l’usage des drogues licites et illicites paru dans la revue Addiction.

Alcool et tabac, plus dangereux que les drogues illicites ? L’étude s’est ici penchée sur les données de l’OMS (2015), de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime et de l’Institut de mesure et d’évaluation de la santé sur la consommation mondiale de tabac, d’alcool et de drogues. Les chercheurs ont constaté que dans le monde entier, environ 18 % des personnes consomment plus de 60 grammes d’alcool (soit environ quatre verres) par jour. Par ailleurs, 15 % ont déclaré fumer quotidiennement du tabac ; 3,8 % ont avoué avoir fumé de la marijuana l’année passée ; 0,77 % de l’amphétamine ; 0,37 % des opioïdes non médicaux et 0,35 % de la cocaïne.

Les niveaux de consommation d’alcool les plus élevés se situaient en Europe centrale, orientale et occidentale, où la consommation par habitant était de 11 à 12 litres d’alcool pur par an – contre environ 6 litres par habitant dans le monde entier. Ces régions présentaient également les niveaux les plus élevés de tabagisme, avec environ 21 à 24 % de ces populations déclarant fumer quotidiennement, selon l’étude.

En ce qui concerne les addictions, environ 63 millions de personnes dans le monde étaient dépendantes à l’alcool en 2015, apprend-on, avec environ 843 cas pour 100 000 personnes. À titre de comparaison pour cette même année, environ 20 millions de personnes étaient accros à la marijuana (260 cas pour 100 000 personnes) et 17 millions aux opioïdes (220 cas pour 100 000 personnes). Par ailleurs, les taux de dépendance à la marijuana et aux opioïdes étaient près de trois fois plus élevés aux États-Unis et au Canada que dans le reste du monde, avec 749 cas de dépendance à la marijuana, et 650 cas de dépendance aux opioïdes pour 100 000 personnes.

Le tabagisme était en outre lié au taux de mortalité le plus élevé. Pour 100 000 décès en 2015, 110 étaient liés au tabac, tandis que seulement 33 étaient liés à l’alcool et sept à l’usage de drogues illicites.

Le rapport chiffre également “les années de vie ajustées sur l’incapacité” (DALY en anglais), une mesure qui correspond au nombre d’années de vie en bonne santé perdues à cause d’une maladie, d’un handicap ou d’une mort précoce. Résultat : au niveau mondial, 170,9 millions d’années de vie en bonne santé sont perdues à cause du tabac, 85 millions d’années du fait de l’alcool et 27,8 millions d’années en raison des drogues illicites. En résumé, en 2015, l’alcool et le tabac ont coûté à la population humaine plus d’un quart de milliard d’années de vie en bonne santé.

Source

Ces “drogues” de tous les jours causent plus de tort que les substances illégales
Notez cette actu