in

Vidéo : 32 ans après la catastrophe de Tchernobyl, Pripyat reste une ville fantôme où la nature a repris ses droits

Crédits : PxHere

L’Ukraine a commémoré le 32e anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, qui avait à l’époque contaminé une partie de l’Europe. Il s’agit d’une occasion de remontrer un extrait de documentaire sur la ville fantôme de Pripyat, où la nature a repris ses droits avec les années.

Ce jeudi 26 avril 2018, l’Ukraine commémorait les 32 ans du pire accident nucléaire de l’histoire : celui de Tchernobyl en 1986. Avec un bilan de 31 morts et des centaines de milliers de personnes contaminées, la catastrophe «restera une plaie ouverte dans le cœur de notre pays» a déclaré le président ukrainien Petro Porochenko.

Le 26 avril 1986 à 01h23, le réacteur numéro 4 de la centrale de Tchernobyl, situé à près d’une centaine de kilomètres au nord de la capitale Kiev, a explosé alors qu’un test de sécurité était en cours. Durant une dizaine de jours, le combustible nucléaire a brûlé en rejetant dans l’atmosphère des éléments radioactifs ayant contaminé – selon certaines sources – les trois quarts de l’Europe. Environ 350 000 personnes ont alors été évacuées et un périmètre de 30 km a été défini autour de la centrale.

Une trentaine d’années après la catastrophe, la nature a repris ses droits à Pripyat !
Crédits : capture Vimeo / Danny Cooke

La ville de Prypiat, créée en 1970 et située à peine à 3 km de la centrale, est devenue une ville fantôme inhabitable puisque la forte radioactivité ambiante pourrait selon les autorités tuer un homme en une semaine. Des expéditions touristiques de quelques heures sont néanmoins régulièrement organisées pour les plus curieux, surtout que le spectacle offert est, disons-le, plutôt unique.

En effet, dans cette ville fantôme, la nature a repris ses droits. La faune et surtout la flore semblent faire peu de cas des radiations. Une courte vidéo permet de saisir l’ambiance de Pripyat. Celle-ci, baptisée «Cartes postales de Pripyat» (à voir ci-après) est l’extrait d’un reportage d’une heure produit par la chaîne CBS News en 2014.

Source

Vidéo : 32 ans après la catastrophe de Tchernobyl, Pripyat reste une ville fantôme où la nature a repris ses droits
noté 4 - 2 votes