in

Une future expédition en Antarctique va tenter de retrouver l’épave de l’Endurance

L' Endurance coincé dans la glace antarctique. Crédits : Société Royale Géographique / Domaine Public

L’année prochaine, une équipe d’explorateurs étudiera la zone entourant l’iceberg massif qui s’est détaché de la plateforme glaciaire Larsen C de l’Antarctique en juillet 2017. En prime, les chercheurs tenteront également de retrouver l’Endurance, coulé en 1915 dans le cadre de l’expédition malheureuse d’Ernest Shackleton.

Dirigée par l’Institut de recherche polaire Scott (SPRI) de l’Université de Cambridge (Royaume-Uni), et financée par la Flotilla Foundation, une fondation caritative néerlandaise, l’expédition devrait se dérouler de janvier à février 2019. L’objectif principal de la mission sera d’explorer l’Iceberg A-68 (de 5 800 kilomètres carrés, soit quatre fois la taille de Londres), qui s’est détaché de l’Antarctique depuis le 12 juillet 2017. Il se trouve que l’épave de l’Endurance – un navire à trois mâts historique qui a coulé le 21 novembre 1915 – se trouve à proximité, située entre 185 et 280 km de l’emplacement de l’iceberg. Dans l’attente de conditions météorologiques et océaniques favorables, les chercheurs profiteront de l’occasion pour rechercher le navire infortuné.

Une des dernières photos prises de l’Endurance. Crédits : Société Royale Géographique/Domaine Public

L’expédition Endurance (1914-1917) visait à traverser ce continent de part en part. Ce fut un échec. Elle est en revanche devenue célèbre suite à l’odyssée qu’ont vécue les membres de l’expédition et leur chef Ernest Shackleton. Malgré la perte de leur bateau, abandonné à la glace puis coulé, ils réussirent à survivre à l’extrême rigueur de l’Antarctique et à revenir de leur périple par leurs propres moyens. Ernest Shackleton ainsi que cinq autres personnes se dirigeaient vers l’île de la Géorgie du Sud, à 1 500 kilomètres de là, tandis que l’équipage restant attendait. Ce ne sera qu’en août 1916 que tout le monde sera sauvé.

L’année prochaine, cette nouvelle expédition se rendra à la dernière position connue du navire, et effectuera une recherche en utilisant des véhicules télécommandés (ROV) fournis par la compagnie américaine Ocean Infinity. Les chercheurs auront également à leur disposition le journal du capitaine Frank Worsley, qui tint des registres méticuleux de la position de l’Endurance. Les coordonnées finales du navire étaient indiquées à à 68° 39’30,0 “Sud et 52° 26’30,0” Ouest. En dépit de cette information, trois tentatives précédentes pour trouver le navire ont cependant échoué. Si ce dernier est finalement localisé, il sera inscrit comme monument historique et protégé par le droit international.

Source

Une future expédition en Antarctique va tenter de retrouver l’épave de l’Endurance
Notez cette actu