in

Pourquoi des Hommes ont-ils percé un trou dans le crâne de cette vache il y a 5 000 ans ?

Une image numérique 3D du crâne de vache et son trou énigmatique, qui était probablement la preuve de la trépanation néolithique. La barre sur la gauche représente 4 pouces (10 centimètres). Crédit: Fernando Ramirez Rozzi

Il y a environ 5 000 ans, des humains utilisèrent des outils en pierre brute pour percer un trou dans la tête d’une vache, ce qui en fait le premier cas connu de chirurgie du crâne chez un animal, selon une récente étude publiée dans la revue Scientific Reports.

Était-ce un rite, ou une véritable opération de survie ? Des chercheurs expliquent avoir étudié le crâne d’une vache découvert sur le site néolithique de Champ-Durand, en France, et datant de 3.400 à 3.000 ans av. J.-C., qui présentait les signes clairs d’une trépanation (un type primitif de chirurgie cérébrale). On ne sait pas si la vache (Bos taurus) était vivante ou morte quand l’opération a eu lieu, mais si elle était vivante, l’animal n’a pas survécu longtemps, étant donné que son crâne ne montre aucun signe de guérison. “Si l’opération était destinée à sauver la vache, il s’agirait ici de la plus ancienne preuve de chirurgie vétérinaire faite sur un animal”, a déclaré le chercheur principal de l’étude, Fernando Ramirez Rozzi, du Centre National de Recherche Scientifique de Toulouse.

Il est également possible que les humains néolithiques se soient simplement appuyés sur cette vache pour pratiquer la trépanation, afin de perfectionner la technique avant de l’appliquer aux humains“, ajoute Ramirez Rozzi, co-auteur de l’étude. “L’os a été gratté ou coupé ou percé (…) afin de ne pas mettre en péril la santé et l’intégrité du cerveau“, peut-on lire. Notons que si un autre animal avait frappé la vache, le coup violent aurait provoqué des fractures ou des éclats autour de la plaie, ce qui n’est pas le cas ici, selon les chercheurs.

En conclusion, si la chirurgie crânienne observée sur la vache a été pratiquée dans le but de sauver l’animal, Champ-Durant nous procure la première preuve d’une pratique chirurgicale vétérinaire, note l’étude. Mais si la trépanation a été utilisée afin d’améliorer la technique, la vache de Champ-Durand serait la première preuve d’une expérimentation chirurgicale sur un animal, ce qui indiquerait que cette pratique existait déjà dès 4.000 ans avant notre ère“.

Source

Pourquoi des Hommes ont-ils percé un trou dans le crâne de cette vache il y a 5 000 ans ?
Notez cette actu