in

L’intelligence artificielle va-t-elle révolutionner l’agriculture ?

Crédits : Pixabay / Pexels

Si l’intelligence artificielle est en passe de révolutionner un bon nombre de secteurs, l’agriculture pourrait également voir son tour arriver. Le Japon est par ailleurs un pays plutôt en avance sur la question.

Une publication parue dans le MIT Technology Review traite de la manière dont la société X (anciennement Google X Lab et filiale d’Alphabet) pense à révolutionner le secteur de l’agriculture. Le but serait à terme d’optimiser la production en intégrant l’intelligence artificielle dans les procédés. Ce genre d’objectif correspond à un certain besoin, car selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), entre 20 et 40 % de la production agricole mondiale est détruite chaque année, parce que ne pouvant pas être commercialisée.

L’utilisation de drones équipés d’une intelligence artificielle apparaît comme étant un moyen intéressant de surveiller et assurer un suivi constant des cultures, en repérant les zones où sévit le pourrissement. Il est vrai qu’une surveillance humaine dépourvue de ce type de technologie requiert l’emploi d’une coûteuse main-d’œuvre, tandis que le contrôle – qui doit être très régulier – prend un temps considérable.

L’optimisation des récoltes n’est pas la seule notion sur laquelle planche la société X. Rappelons que le quotidien des agriculteurs a déjà été modifié par la mécanisation de l’agriculture il y a quelques décennies. Désormais, l’automatisation incarnée notamment par les tracteurs autonomes devrait faciliter la tâche des travailleurs. Mais l’intelligence artificielle aura pour but de faire face au caractère imprévisible de certaines situations, et ce en pratiquant des analyses prédictives et des collectes de données.

Il existe un pays qui a déjà inclus l’IA dans son agriculture : il s’agit du Japon. Ce pays a lancé ses robots fermiers pour éviter aux humains le travail pénible des champs, et a également inauguré une ferme 100 % robotisée en 2017, destinée principalement à produire des salades. Le Japon apparaît comme étant un pionnier en matière intelligence artificielle dans l’agriculture, car ce pays désire anticiper un maximum la baisse de sa population active.

Avec un marché qui ne fait que prendre de l’ampleur avec le temps, le secteur de l’IA dans l’agriculture n’est pas près de connaître la crise, comme l’indique un communiqué de presse diffusé par Business Wire le 21 décembre 2017, relatant une étude sur le sujet.

Sources : EndgadjetBreizh Info

L’intelligence artificielle va-t-elle révolutionner l’agriculture ?
Notez cette actu