in ,

Les bactéries ont une “mémoire” qu’elles transmettent aux futures générations

Crédits : iStock

Selon une équipe internationale de chercheurs, les bactéries ont une « mémoire » capable de transmettre les connaissances sensorielles d’une génération de cellules à l’autre, le tout sans système nerveux central ni neurones.

Tout comme le savoir est transmis de génération en génération, les bactéries ont elles aussi des “souvenirs” hérités de leurs “parents”. Et tout cela sans système nerveux central ni neurones. « C’est une énorme surprise pour nous », a déclaré Gerard Wong, principal auteur de l’étude. Cette découverte permettra de mieux comprendre les infections causées par les biofilms bactériens chez les personnes atteintes de fibrose kystique.

L’équipe a ici étudié une souche de bactéries appelée Pseudomonas aeruginosa, qui forme des biofilms dans les voies aériennes des personnes atteintes de fibrose kystique. Elle provoque des infections persistantes qui peuvent être mortelles. Les biofilms bactériens peuvent également se former sur des implants chirurgicaux, comme une hanche artificielle, provoquant ainsi l’échec de l’implant. Ces biofilms se composent ici de cellules bactériennes génétiquement identiques qui peuvent coloniser presque n’importe quelle surface, et former des communautés dans lesquelles les cellules individuelles s’organisent et coopèrent.

Pour analyser ce processus, les scientifiques ont utilisé une méthode de suivi de cellules multigénérationnelles – entre autres techniques d’analyse de données – dont une plus couramment utilisée pour mesurer la hauteur en musique. C’est cette approche novatrice qui a révélé la nouvelle découverte : les bactéries détectent et se souviennent via un motif rythmique, ce qui leur permet de s’attacher irréversiblement à une surface et de former un biofilm.

« La première étape dans la formation d’un biofilm consiste, pour les bactéries, à sentir la surface et développer la capacité de fixation », explique Calvin Lee, co-auteur de l’étude. « Pour la première fois, nous avons pu suivre le comportement de lignées entières de cellules individuelles, et nous avons découvert que les descendants pouvaient se souvenir des signaux de détection de surface de leurs ancêtres ».

Source

Les bactéries ont une “mémoire” qu’elles transmettent aux futures générations
Notez cette actu