in ,

Des chercheurs tentent de cartographier chaque cellule du corps humain

Crédits : Pixabay / qimono

Une équipe américaine de chercheurs du Broad Institute vient de mettre en ligne les données génomiques d’un demi-million de cellules immunitaires humaines. Il s’agit de la première étape de l’initiative Human Cell Atlas.

En 2017, un consortium international de scientifiques a officiellement annoncé son intention de mettre en place un Atlas des cellules humaines : la première carte complète des 37,2 billions de cellules du corps humain. Le but serait de révéler de quoi le corps humain est réellement composé. Une première salve de données vient d’être rendue publique, et les profils génétiques d’un demi-million de cellules immunitaires humaines sont maintenant disponibles en téléchargement en ligne.

L’ensemble des informations – provenant donc du Broad Institute – comprend des données primaires et des métadonnées provenant de près de 530 000 cellules immunitaires issues du sang du cordon ombilical de nouveau-nés et de la moelle osseuse d’adultes. La cartographie des différences moléculaires entre cellules est notamment possible grâce à la « culture cellulaire en microfluidique », dans laquelle les cellules individuelles sont séparées, étiquetées, puis manipulées dans de minuscules billes d’huile où elles sont ouvertes et étudiées. Un séquençage génétique plus rapide et moins coûteux a également permis aux chercheurs d’identifier en un seul jour les gènes actifs dans des milliers de cellules individuelles.

Pour recueillir les données provenant des cellules immunitaires humaines, les chercheurs du Broad Institute ont isolé 224 000 cellules prélevées sur des échantillons de sang de cordon et de moelle osseuse de quatre patients. L’analyse d’un tel ensemble de données nécessitait également la construction de nouvelles méthodes de calcul, qui pourraient par exemple détecter des gènes de signature qui caractérisent différents types de cellules. « Le système immunitaire est profondément complexe, impliqué dans de nombreuses maladies et distribué dans tout notre corps. Cet ensemble de données sera essentiel pour aider à percer ses secrets », a déclaré Monika Kowalczyk, hématologue au Broad Core Institute.

Les scientifiques ont rendu les données disponibles gratuitement avant de publier leur travail, afin que d’autres chercheurs puissent y avoir accès. La cartographie de toutes les cellules du corps devrait contribuer à développer de meilleurs médicaments et thérapies, en nous aidant par exemple à comprendre non seulement quels gènes ont un impact sur telle ou telle maladie, et quelles cellules sont directement impliquées.

Source

Des chercheurs tentent de cartographier chaque cellule du corps humain
Notez cette actu