in ,

Cet ancien guerrier avait un couteau en guise de prothèse à l’avant-bras

Crédits : Micarelli et al./Journal of Anthropological Sciences

Merle, de The Walking Dead, ne fut pas le seul à remplacer son avant-bras par un couteau en guise de prothèse. Dans un cimetière italien datant du Moyen-Âge, une équipe d’archéologues annonce la découverte d’un squelette dont l’avant du bras avait été amputé, compensé par une arme blanche maintenue avec des sangles.

De nombreuses sépultures d’hommes adultes avec des armes à leurs côtés ont été découvertes, ainsi qu’une fosse remplie d’un cheval sans tête et de deux lévriers. Un homme, cependant, a clairement subi une blessure traumatique à son avant-bras droit, compensé de manière surprenante (ou pas tant que ça). L’étude, rapportée dans le dernier numéro du Journal of Anthropological Sciences, nous décrit le squelette de cet homme, ancien Lombard, qui a visiblement passé une partie de sa vie avec un couteau en guise de prothèse.

Les chercheurs ont analysé de près les os et les dents de cet homme, réalisant un scanner 3D du bras droit amputé. Ils ont alors constaté que l’amputation était le résultat d’un traumatisme contondant subit à l’avant-bras. “Une possibilité, écrivent les chercheurs, est que le membre a été amputé pour des raisons médicales. Cependant, étant donné que les Lombards étaient de nature guerrière, une perte due aux combats est également possible“. Ils suggèrent également la possibilité “d’une punition judiciaire“.

Crédits : Dental wear and the bone lesion. (Micarelli et al.)

Contrairement aux autres soldats, enterrés avec leur arme à leur gauche, le couteau de cet homme était placé sur son vente, à proximité du squelette de son bras et de ce qui fut son moignon. Plusieurs indices laissent penser qu’il s’agissait de sa prothèse. En examinant les os de ses avant-bras, les scientifiques se sont rendu compte qu’une pression avait été exercée, une “force biomécanique placée sur le moignon“, écrit-elle. Ensuite, l’état de ses dents et de ses épaules laisse penser que l’homme devait régulièrement resserrer sa prothèse avec sa mâchoire pour la conserver en place. Les dents du côté droit de sa bouche étaient tellement usées qu’il souffrait d’une infection de l’os de la mâchoire. Son articulation de l’épaule droite était également orientée de manière anormale.

Nous suggérons qu’une prothèse aurait pu prendre la forme d’un capuchon avec une arme blanche modifiée attachée à elle“, écrivent les chercheurs. À proximité du bras, ils expliquent avoir également découvert “une sangle“, avec du matériel décomposé, probablement du cuir. “Étant donné la position de ces matériaux dans la tombe, il est possible que les fixations en cuir qui tenaient la sangle avec un couteau se soient dégradées, laissant légèrement tomber cette sangle et l’arme de leur position originale“, écrivent-ils.

Source

Cet ancien guerrier avait un couteau en guise de prothèse à l’avant-bras
Notez cette actu