in

Ce prédateur terrorisait l’Argentine il y a 85 millions d’années

La nouvelle espèce Tratayenia rosalesi, évoluant dans ce qui est aujourd’hui la Patagonie il y a environ 85 millions d’années. Crédits : Andrew McAfee / Musée d'histoire naturelle Carnegie

Une équipe de paléontologues annonce la découverte d’une nouvelle espèce de dinosaure : un carnivore de la taille d’un camion arborant de longues griffes acérées, qui déchiraient le paysage sud-américain il y a environ 85 millions d’années.

Bien que de nombreuses nouvelles espèces de dinosaures aient été découvertes au cours des dernières décennies, des groupes entiers de ces animaux restent encore enveloppés de mystère. Les Megaraptora, par exemple : une meute de prédateurs qui terrorisait l’Amérique du Sud et l’Australie pendant les périodes intermédiaires et tardives du Crétacé – la troisième et dernière période de l’ère des dinosaures. Aujourd’hui, les paléontologues ont annoncé la découverte d’un nouveau membre de cette équipe hétéroclite, baptisé Tratayenia rosalesi, retrouvé dans la province de Neuquén en Argentine, située dans la partie nord de la Patagonie.

« On ne connaît pas beaucoup de spécimens de Megaraptora », explique le coauteur de l’étude Domenica dos Santos, du Musée d’Histoire Naturelle de la National University of Comahue (Argentine). « Nous avons donc pensé que le nouveau fossile fournirait des informations importantes sur ces prédateurs énigmatiques. Les découvertes en Patagonie telles que Tratayenia élargissent notre connaissance des dinosaures spectaculaires mais encore mystérieux de l’hémisphère sud. »

Tratayenia a été identifié à partir de nombreuses vertèbres du dos et de toutes les vertèbres de la hanche, plus les côtes et les parties du bassin. Malgré le fait que le squelette est incomplet, les os présentent des caractéristiques uniques, qui montrent qu’ils appartiennent à une nouvelle espèce. Tratayenia est par ailleurs le premier spécimen des Megaraptora à nous présenter toutes les vertèbres de la hanche. Il nous donne à ce titre un aperçu de l’anatomie de cette partie du squelette chez ces carnivores crétacés peu connus. Ce spécimen aurait vécu il y a au moins 85 millions d’années.

Grâce à des découvertes telles que Tratayenia, les paléontologues sont plus près que jamais de comprendre à quoi ressemblaient – et comment se comportaient – les Megaraptora. Ces dinosaures avaient des crânes longs avec des mâchoires bordées de nombreuses dents acérées, des os pleins de poches d’air comme ceux de leurs parents modernes, les oiseaux. Et le plus frappant, de longues pattes puissamment musclées et inclinées, avec des serres gigantesques sur deux de leurs doigts. Ces spécimens, qui pouvaient atteindre une longueur de plus de neuf mètres, utilisaient leurs énormes griffes pour attraper et maîtriser leurs proies, y compris d’autres dinosaures.

Il reste néanmoins beaucoup de choses à apprendre sur ce groupe de carnivores. D’une part, leurs liens de parenté avec d’autres dinosaures mangeurs de viande sont aujourd’hui encore mal compris. Certains scientifiques font valoir que les Megaraptora sont liés aux carnivores de l’hémisphère sud, comme Carcharodontosaurus et Giganotosaurus, tandis que d’autres soutiennent qu’ils sont de proches cousins du tyrannosaure.

Source

Ce prédateur terrorisait l’Argentine il y a 85 millions d’années
Notez cette actu