in ,

Une intelligence artificielle prendra bientôt place à bord de l’ISS

Crédits : Airbus

Les astronautes présents dans la Station spatiale internationale (ISS) vont bientôt cohabiter avec un nouveau membre d’équipage. Il s’agit de Cimon, une IA destinée à leur venir en aide.

Tout d’abord, il est nécessaire de faire la lumière sur le fait que Cimon n’est pas un ordinateur intelligent comme peut l’être Hal, visible dans le film 2001, l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick (1968). Il s’agit en revanche bien d’un système d’aide aux astronautes basé sur l’intelligence artificielle mise au point par le constructeur aéronautique Airbus en collaboration avec IBM, une création commandée par l’administration spatiale du Centre allemand de recherche aérospatiale (DLR).

L’IA a été baptisée Cimon pour Crew Interactive MObile CompanioN et est contenue dans une sorte de ballon dont la masse atteint 5 kg. Cimon devrait être testé par l’astronaute Alexander Gerst entre juin et octobre 2018 lors de la mission Horizons de l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Par ailleurs, l’IA repose sur la technologie Watson AI fonctionnant à partir du cloud d’IBM.

Cependant, il ne faudra pas s’attendre à une IA participant activement à la vie à l’intérieur de l’ISS. En effet, les concepteurs estiment que les interactions de Cimon avec les membres d’équipage seront plutôt limitées. Ses principales tâches seront d’afficher les procédures à effectuer, résoudre des problèmes grâce à son réseau neuronal, et il utilisera pour cela ses capacités d’apprentissage. En revanche, Cimon pourra être considéré comme un collègue de travail, car celui-ci sera doté d’une voix et d’un avatar.

Pour sa première mission, Cimon utilisera vraisemblablement quelques capacités seulement, préalablement sélectionnées. En binôme avec Alexander Gerst, leur collaboration se fera en trois étapes. Des expériences seront tout d’abord menées sur des cristaux, puis une de ces études concernera le domaine médical. Également, ils tenteront ensemble de résoudre le célèbre Rubik’s Cube.

Sources : Futura SciencesTech RepublicThe Engineer

Une intelligence artificielle prendra bientôt place à bord de l’ISS
Notez cette actu