in

Selon la science, les riches se fichent totalement des pauvres

Crédits : Pixabay / floyd99

Selon des chercheurs, le fait d’avoir de l’argent change notre comportement ainsi que notre façon d’observer et d’aborder le monde qui nous entoure. Comment cela est-ce possible ?

Évidemment, nous savons que personne n’est capable de faire attention à chaque détail de ce qui se passe sur notre planète : il s’agit d’une quantité d’informations phénoménale que notre cerveau serait incapable d’assimiler. En revanche, certains essayent de faire quelques efforts, ne serait-ce qu’un regard ou un sourire à destination de quelqu’un d’autre.

Or, il se pourrait bel et bien que le fait d’avoir de l’argent soit capable de changer notre façon d’être et notre capacité à faire attention aux autres – et encore plus à leurs problèmes. Cette conclusion a été apportée par une étude menée par la New York University parue dans la revue Psychological Sciences en 2016.

Une soixantaine de personnes ont porté des Google Glass et ont été priées de marcher sur un trottoir de New York. Selon les observations, les personnes aisées regardent moins les autres que les individus provenant d’autres classes sociales, comme le rappelle Quartz.

« Les études réalisées en ligne, sur le terrain et en laboratoire aboutissent toutes à la même conclusion : les riches se préoccupent moins d’autrui que les autres classes sociales », déclarait Pia Dietze, principale meneuse des recherches.

Il existe d’autres recherches montrant que l’argent peut impacter notre capacité à avoir de la compassion pour autrui. Par exemple en 2012, une étude menée à l’Université de Berkeley (États-Unis) avait démontré que les étudiants les plus aisés étaient moins capables d’empathie que les autres participants à l’étude lors du visionnage d’une vidéo montrant des enfants atteints par le cancer.

À l’époque relayés dans le New York Magazine, les résultats des recherches menées par l’enseignant en psychologie Daniel Keltner ont une explication. Selon l’intéressé, les personnes riches peuvent employer d’autres personnes et paient un service plutôt que de demander de l’aide à autrui, par exemple. Ainsi il n’y a pas cette vie sociale, notamment avec ses voisins ou autres, que pourrait avoir un individu appartenant à une autre classe.

Enfin, comment ne pas penser que les résultats de ces recherches font froid ans le dos ? En effet, alors que les personnes riches deviennent toujours plus riches (sauf accident) – et si ces derniers ignorent totalement les pauvres – les inégalités ne seront jamais prêtes à se réduire.

Sources : QuartzSlate

Selon la science, les riches se fichent totalement des pauvres
noté 5 - 1 vote