in ,

Nos ancêtres souffraient des mêmes problèmes dentaires que nous

Crédits : iStock

L’érosion des dents est actuellement un des problèmes dentaires les plus courants dans le monde. Si aujourd’hui les boissons gazeuses, les jus de fruits, le vin et d’autres aliments et boissons acides sont généralement à blâmer, comment se fait-il que nos ancêtres, qui vivaient il y a 2,5 millions d’années, souffraient également d’érosion dentaire ?

Une récente étude menée par Ian Towle, anthropologue à l’Université John Moores de Liverpool (Angleterre), révèle sur les dents de l’un de nos ancêtres – Australopithecus africanus disparu il y a environ 2,5 millions d’années – des lésions dentaires remarquablement semblables à celles causées par l’érosion moderne. Ainsi les premiers hominidés et leurs prédécesseurs souffraient de problèmes dentaires étonnamment similaires aux nôtres, malgré nos régimes très différents. Comment est-ce alors possible ? Il semblerait que ce ne soit pas notre régime alimentaire qui soit incriminé, mais notre manière de nous brosser les dents.

Si vous vous brossez les dents trop vigoureusement, vous pouvez affaiblir le tissu dentaire, ce qui avec le temps, permet aux aliments et aux boissons acides de créer des trous profonds appelés lésions cervicales non carieuses (NCCL). De telles lésions ont ainsi été retrouvées sur les dents fossilisées d’un membre de l’espèce Australopithecus africanus. « Compte tenu de la taille et de la position des lésions, cet individu avait probablement mal aux dents », suggère Ian Towle dans The Conversation. Cet individu se brossait-il alors les dents ? Probablement, oui. Du moins sans le vouloir, sûrement en mangeant des aliments durs et fibreux.

Crédits : Wikimedia Commons / Daderot

Pour que les lésions se forment, cet individu avait besoin d’une alimentation riche en aliments acides. Au lieu de boissons gazeuses, il se nourrissait alors d’agrumes et de légumes acides. Les tubercules (pommes de terre et autres) par exemple, sont difficiles à manger crus, et certains peuvent être étonnamment acides, de sorte qu’ils pourraient avoir été une cause de ces lésions.

Des cavités sont maintenant retrouvées dans des fossiles de dents provenant de presque toutes les espèces d’hominidés préhistoriques étudiées. Ces lésions étaient souvent sévères, si profondes qu’elles ont certainement causé de sérieux maux de dents. Ainsi les problèmes dentaires complexes et sévères que nous associons souvent à un régime moderne d’aliments transformés et de sucres raffinés touchaient également ancêtres – bien que moins fréquemment. Des recherches plus approfondies permettront d’en apprendre davantage sur l’alimentation et les pratiques culturelles de nos parents éloignés.

Source

Nos ancêtres souffraient des mêmes problèmes dentaires que nous
Notez cette actu