in

La NASA vient de publier de nouvelles images du ciel signées Hubble

Ama globulaire Messier 62 (NASA, ESA, STScI, S. Anderson et J. Chaname)

Curieux et passionné(e)s, la NASA vient d’enrichir leur catalogue d’images du ciel profond : 12 objets de Messier. Ces objets avaient été répertoriés par l’astronome français Charles Messier dans son Catalogue des Nébuleuses et des Amas d’Étoiles, publié en 1771.

Messier était un chasseur de comètes. À l’époque, la poursuite et la découverte des comètes étaient en effet d’excellents moyens de se faire un nom dans le domaine de l’astronomie. Mais les télescopes que le chercheur avait à sa disposition étaient très éloignés de la technologie dont nous disposons aujourd’hui. De fait, il se retrouvait souvent frustré par la découverte d’objets faibles et flous ressemblant à des comètes, mais ne bougeant pas comme le feraient celles-ci. Il commença alors à créer un catalogue de ces objets : celui des « non-comètes », ne réalisant probablement pas à l’époque la valeur que ce document (qui compte aujourd’hui 110 objets) aurait pour les futures générations d’astronomes.

Galaxie spirale Messier 95 (NASA, ESA, STScI, D. Calzetti & R. Chandar)

Non seulement ce n’étaient pas des comètes, mais ces objets n’étaient même pas dans le système solaire ! Certains évoluaient même bien au-delà de la Voie lactée. Messier voyait en fait des nébuleuses, des amas globulaires d’étoiles et des galaxies, dont certaines brillaient à des millions d’années-lumière. Aujourd’hui, grâce au télescope spatial Hubble, nous avons découvert ces dernières années que la liste de Messier contient finalement certains des objets les plus fascinants du ciel. Vous connaissez peut-être déjà certains d’entre eux : la nébuleuse du Crabe, la nébuleuse de l’Aigle qui contient les emblématiques piliers de la création, ou encore la galaxie du Tourbillon, un couple de galaxies que vous retrouverez à 27 millions d’années-lumière.

Les nouvelles entrées de la NASA dans le catalogue ce mois-ci sont principalement des galaxies. Il y a également deux amas globulaires et des collections d’étoiles anciennes en forme de globe, que l’on trouve habituellement dans les halos galactiques. Les voici :

– M58, une galaxie spirale barrée située à quelque 62 millions d’années-lumière en direction de la constellation de la Vierge
– M59, une grande galaxie elliptique située à environ 60 millions d’années-lumière
– M62, un amas globulaire irrégulier situé dans notre Galaxie
– M75, un amas globulaire situé également dans notre Galaxie, dans la constellation du Sagittaire
– M86, une galaxie elliptique située à environ 52 millions d’années-lumière
– M88, une galaxie spirale située à environ 47 millions d’années-lumière
– M89, une galaxie elliptique située à environ 50 millions d’années-lumière
– M90, une galaxie spirale située à environ 59 millions d’années-lumière
– M95, une galaxie spirale barrée située à environ 33 millions d’années-lumière dans la constellation du Lion
– M98, une galaxie spirale faible située à environ 44 millions d’années-lumière
– M108, une galaxie spirale barrée située à 46 millions d’années-lumière dans la constellation de la Grande Ourse
– M110, une galaxie satellitaire elliptique de la galaxie d’Andromède, située à seulement 2,7 millions d’années-lumière.

Galaxie spirale Messier 88 (NASA, ESA, STScI, D. Calzetti & R. Chandar)

Vous pouvez consulter le catalogue complet directement ici.

Source

La NASA vient de publier de nouvelles images du ciel signées Hubble
Notez cette actu