in

Idée reçue : le froid est-il vraiment responsable du rhume et de la grippe ?

Crédits : Pixabay / Mojpe

Il est souvent conseillé, lorsque le froid est présent, de bien s’habiller afin d’éviter d’attraper un rhume ou une vilaine grippe. Le fait est que le froid n’est pas responsable de cette infection, qui est en réalité causée par un virus.

« On aura beau s’installer au pôle Nord, pieds nus et cheveux mouillés, s’il n’y a que des phoques et des ours polaires pour nous tenir compagnie, on n’attrapera pas le rhume ! », a déclaré le docteur Karl Weiss, microbiologiste de formation et spécialiste des maladies infectieuses à l’Hôpital général juif de Montréal, comme le relate l’Agence Science-Presse.

La raison est pourtant très simple. Le virus du rhume, et également celui de la grippe se diffusent par le biais des mucosités que les éternuements et la toux expulsent hors de notre organisme. Les virus peuvent également se transmettre par la salive. En réalité, peu importe le temps qu’il fait, il suffit simplement de se trouver à proximité d’une personne malade et d’entrer en contact avec le virus que celle-ci est susceptible de rejeter dans l’air.

Il est également possible de contracter le virus en touchant des objets ou autres que cette personne a elle-même touchés, puis en mettant ensuite nos mains sur notre visage. C’est justement pour cette raison qu’il est habituellement conseillé de se laver les mains assez souvent, surtout lorsqu’une épidémie de grippe s’est installée. En effet, les virus ont une saisonnalité et simplement, nous avons en Europe davantage de virus durant l’hiver que l’été.

« Comme on est plus souvent confinés dans des espaces clos en hiver qu’en été avec des personnes qui ont un virus, c’est normal qu’on soit plus exposés aux virus, mais ça n’a rien à voir avec le froid », poursuit le Karl Weiss.

En définitive, la grippe et le rhume sont plutôt conditionnés par la saison, et leur seul lien avec le froid est relatif au fait que des températures basses nous font rester davantage à l’intérieur, ce qui est propice à la contraction de ces virus.

Sources : Agence Science-PresseLe Soleil

Idée reçue : le froid est-il vraiment responsable du rhume et de la grippe ?
noté 5 - 1 vote