in

Vous êtes migraineux ? Vous pourriez être sujet à plusieurs maladies cardiovasculaires

Crédits : Quinn dombrowski/Flickr

Des chercheurs américains et danois ont fait une découverte surprenante : les patients migraineux seraient plus sujets à plusieurs maladies cardiovasculaires tels que les AVC, infarctus du myocarde et autres.

Si vous êtes quelqu’un de migraineux, vous devriez peut-être considérer ce phénomène avec le plus grand sérieux. Selon une étude pilotée par l’Université de Stanford (États-Unis) et publiée dans le British Medical Journal le 1er février 2018, la migraine devrait être considérée comme un facteur de risque important concernant la plupart des maladies cardio-vasculaires telles que les AVC, les thromboses veineuses, les fibrillations atriales ainsi que les infarctus du myocarde.

Afin de pouvoir affirmer de tels propos, les scientifiques se sont basés sur des données concernant près de 600 000 patients vivant au Danemark, inscrits dans le registre national entre 1995 et 2013. Des comparaisons ont été faites entre 51 000 personnes migraineuses et dix fois plus d’individus non assujettis à ce genre de désagrément. L’âge moyen des personnes était de 35 ans et le panel était composé de femmes à raison de 71 %.

Kasper Adelborg, principal auteur de l’étude déclare ainsi que « de précédentes études ont déjà montré un lien entre la migraine et l’AVC, la migraine et l’infarctus, en particulier chez la femme, mais le lien entre la migraine et d’autres problèmes cardiaques est moins bien connu. »

En effet avec le temps, les chercheurs ont pu observer une corrélation entre la migraine et l’apparition de maladies cardio-vasculaires, mais également de crises cardiaques, de caillots sanguins et d’arythmie – une fréquence cardiaque irrégulière.

Les résultats montrent que 25 patients migraineux par tranche 1000 ont été frappés par une crise cardiaque, contre 17 patients non migraineux. En ce qui concerne l’AVC ischémique, c’est-à-dire avec caillot sanguin dans le cerveau, 45 patients migraineux sur 1000 ont été touchés contre 25 pour les autres. Cette tendance se retrouve au niveau de la thrombose veineuse (27 contre 18) et de l’arythmie (47 contre 34).

Si ces associations restaient valables même avec l’intégration de données concernant l’indice de masse corporelle (IMC) et le tabagisme, l’étude indique néanmoins que la migraine ne serait pas responsable de l’apparition de maladies artérielles périphériques ou d’insuffisance cardiaque.

Sources : MedisiteLa Dépêche

Notez cet article