in

Demain, un astéroïde de la taille d’un bus passera tranquillement près de la Terre

Crédits : iStock

Un petit astéroïde de la taille d’un bus passera effectivement près de nous ce vendredi 2 mars. Toutefois aucun danger en perspective : vous aurez même la chance de pouvoir le suivre dans le ciel grâce à une webdiffusion en direct.

Ce nouvel objet appelé 2018 DV1 s’approchera tout de même à 105 000 kilomètres de la Terre pendant son survol. C’est à peu près le tiers de la distance moyenne de la Lune par rapport à la Terre selon les chercheurs du programme Asteroid Watch de la NASA. L’objet, qui mesure environ 7 mètres de large, pourra être suivi grâce à une webdiffusion gratuite dirigée par l’astrophysicien Gianluca Masi à Ceccano, en Italie. Des vues de l’astéroïde observé par un télescope situé en Arizona vous seront ainsi proposées, et les premières images devraient être disponibles ce vendredi à partir de 18 h 30 (heure française). L’objet sera le 18e astéroïde connu à survoler la Terre à une distance lunaire depuis le début de l’année, et le 6e plus proche.

Ce graphique de la NASA nous montre l’orbite de l’astéroïde 2018 DV1 par rapport à celle de la Terre. L’astéroïde volera à moins de 113 000 kilomètres de notre planète ce vendredi (2 mars 2018). Crédits : NASA/JPL-Caltech

Par ailleurs, le télescope virtuel suivra également un autre astéroïde appelé 2017 VR12, qui effectuera un survol rapproché de la Terre le 7 mars prochain. Ce dernier passera à près de 1,4 million de km de la Terre à son point le plus proche. Selon le Minor Planet Center, celui-ci mesure entre 150 et 470 m de large. Sa taille – combinée à sa distance de survol de la Terre – le place dans la catégorie des astéroïdes jugés “potentiellement dangereux”. Mais cela ne signifie pas que vous devez paniquer : La NASA classe tout astéroïde géocroiseur de plus de 150 mètres de diamètre  et orbitant à au moins 7,5 millions de km de la Terre comme “objet potentiellement dangereux”.

Source

Demain, un astéroïde de la taille d’un bus passera tranquillement près de la Terre
Notez cette actu