in

Canada : ils pensent avoir trouvé comment prédire les lieux où tombe la foudre

Crédits : Pixabay / sethink

Il se peut réellement que la foudre frappe deux fois au même endroit. Il serait également possible de prédire où les éclairs vont frapper et à quelle fréquence, selon une récente étude canadienne.

Au Canada, les chercheurs de l’École de génie Schulich de l’Université de Calgary menés par la professeure Xin Wang testent actuellement une nouvelle méthode pour prédire les lieux où la foudre va tomber. Ces recherches sont motivées par la volonté de mieux prévenir les risques d’incendies de forêt, comme l’indique ICI Radio Canada.

En effet, le Canada est un pays particulièrement vulnérable à ce genre de catastrophe. Citons par exemple la province de Colombie-Britannique ayant enregistré en 2017 sa pire saison de feux de forêt. Pas moins de 12 000 km² de nature ont été ravagés par les flammes, ce qui a également causé l’évacuation de 45 000 personnes.

« Cela nous donnera une description plus précise des tendances impactant la foudre et le risque de feux de forêt. Cela pourra également être utilisé pour les prédictions futures concernant ce type de danger. Ces événements n’arrivent pas que par pur hasard. Ils font partie d’un modèle spatial et temporel », explique Xin Wang dans les colonnes du Globe and Mail.

L’étude publiée dans la revue Sensors s’est basée sur des données recueillies entre 2010 et 2016. Les chercheurs ont ainsi observé la façon dont les éclairs peuvent être influencés par différentes notions telles que l’occupation du territoire, le type de sol (et sa température), l’altitude ou encore la végétation. Selon les chercheurs, ce nouveau type d’analyse permettrait de prédire avec une précision de 90 % les lieux à fort risque de feux de forêt, c’est-à-dire où la foudre risque de tomber.

Les risques d’incendies de ce type sont en augmentation aux quatre coins du globe, et ce nouveau modèle de prédiction pourrait intéresser certains pays européens tels que le Portugal, sans conteste le pays le plus touché sur notre continent, bien que la foudre ne soir pas la seule raison des départs de feux.

Sources : The Globe and MailICI Radio CanadaL’Actualité

Canada : ils pensent avoir trouvé comment prédire les lieux où tombe la foudre
Notez cette actu