in ,

3 enfants ont retrouvé par hasard une mâchoire de mastodonte

Shawn Sellers, à gauche, Michael Mahalitc et Caid Sellers, montrent la mâchoire inférieure gauche d'un mastodonte qu'ils ont trouvé dans une zone labourée de la propriété de leur famille à Bovina. (Crédits : John Surratt / Le Post de Vicksburg)

Trois jeunes garçons originaires de Bovina, dans le Mississippi (États-Unis), ont récemment eu la belle surprise de tomber sur une mâchoire de mastodonte, gisant dans la boue fraîchement labourée.

Les frères Shawn et Caid Sellers et leur cousin Michael Mahalitc se promenaient dans la propriété familiale des Sellers, rapporte The Vicksburg Post, lorsqu’ils sont tombés sur le fossile. Selon George Phillips, conservateur au Musée des sciences naturelles du Mississippi, l’os de la mâchoire appartenait à un spécimen adulte. Les trois garçons ont par ailleurs déclaré au Vicksburg Post qu’ils avaient eu du mal à soulever l’os qui, comme on peut le voir sur la photo en tête d’article, pourrait remplir une petite baignoire.

Les mastodontes étaient des mammifères préhistoriques avec des défenses et des trompes géantes, apparentés aux mammouths laineux et aux éléphants modernes. Ils sont apparus dans une période comprise entre 27 et 30 millions d’années, principalement en Amérique du Nord et en Amérique Centrale. À titre de comparaison, les mammouths laineux sont eux apparus il y a environ 5,1 millions d’années. Les mastodontes ont disparu il y a environ 10 000 ans, probablement suite aux changements climatiques ressentis à l’époque et/ou à cause de la chasse.

Crédits : Wikimedia Commons / Charles R. Knight

Les mastodontes étaient un peu plus petits que les éléphants modernes, qui peuvent atteindre 4,3 mètres de hauteur et peser jusqu’à 7 tonnes. Mais, avec leurs 3 mètres de hauteur et leurs 4 à 6 tonnes, les mastodontes étaient encore de grands animaux redoutables. Comme leurs plus grands cousins ​​laineux, les mastodontes étaient recouverts de poils et arboraient de longues défenses, certaines pouvant atteindre les 2,5 mètres. Elles ne courbaient en revanche pas autant que les mammouths. En revanche, les mastodontes femelles n’avaient pas de défenses.

Il n’est apparemment pas si rare de tomber sur des os de mastodontes dans le Mississippi, peut-on lire dans The Vicksburg Post. Selon le conservateur du musée, c’est ici la troisième mâchoire de mastodonte retrouvée en seulement quelques semaines.

Source

3 enfants ont retrouvé par hasard une mâchoire de mastodonte
Notez cette actu