in

Une nouvelle pilule tuerait le virus de la grippe en 24 heures

Crédits : iStock

La saison de grippe de cette saison est la plus sévère depuis plusieurs années. Si certains se penchent sur l’élaboration d’un vaccin universel pour endiguer la maladie, une compagnie pharmaceutique japonaise dit avoir un médicament expérimental qui pourrait tuer le virus de la grippe en 24 heures.

Cette année, le virus s’est propagé en France de manière précoce et sévère. Et si cette propagation est désormais « en phase descendante » en métropole, les consultations pour syndrome grippal demeurent encore très élevées. Et si toute cette histoire ne pouvait bientôt n’être qu’un simple souvenir ? Le fabricant de médicaments Shionogi – une firme japonaise – affirme en effet que son traitement contre le virus de la grippe, le baloxavir marboxil, agit plus rapidement que tout autre traitement. Ce remède n’est pas encore sur le marché, mais une seule dose éliminerait le virus en une journée environ.

En effet, le temps moyen pour éliminer le virus chez des adultes en bonne santé était d’un peu plus de 24 heures lors de l’essai clinique de phase 3. En revanche, les participants traités avec l’un des médicaments contre la grippe les plus courants, l’oseltamivir (vendu sous le nom de marque Tamiflu) ont mis 72 heures pour se rétablir. De leur côté, les personnes prenant un placebo ont eu besoin de 96 heures pour combattre le virus.

Pour produire un médicament différent des autres traitements contre la grippe, la société japonaise s’est ici appuyée sur sa médecine anti-VIH. Le virus agit en détournant les cellules humaines et en les forçant à produire du matériel viral plutôt que des protéines, ce qui normalement propagerait le virus à travers le corps. Alors que les traitements actuellement disponibles empêchent le virus de sortir de la cellule infectée et de s’étendre, la méthode de Shionogi empêche en premier lieu la production du matériel viral.

Les recherches sur les méthodes de lutte contre le virus de la grippe se concentrent généralement sur l’amélioration des vaccins existants plutôt que sur le développement de nouveaux traitements. S’il se concrétise, ce projet aurait ici l’avantage de tuer le virus le plus rapidement possible, minimisant ainsi les risques de propagation. Selon le Wall Street Journal, Shionogi affirme que l’autorité réglementaire japonaise pour les médicaments accélère l’approbation du traitement, et que la société pourrait avoir la permission de faire avancer son projet dès le mois de mars prochain. Une demande d’approbation américaine sera soumise au cours de l’été, mais aucune réponse n’est attendue avant 2019.

Source

Une nouvelle pilule tuerait le virus de la grippe en 24 heures
Notez cette actu