in

Quand New Horizons nous emmène en balade sur Pluton

Crédits : NASA/JHUAPL/SwRI

Au mois de juillet 2015, la sonde de la NASA New Horizons nous offrait le tout premier survol de Pluton de toute l’Histoire. L’occasion de découvrir le véritable visage de la lointaine et naine Pluton et de son satellite Charon.

Répertoriée comme une planète naine depuis 2006, Pluton et ses 2 372 km de diamètre sont situés à plus de six milliards de kilomètres de la Terre. C’est justement en cette année 2006 que la NASA a lancé la sonde spatiale New Horizons, qui deviendra, le 14 juillet 2015, la toute première à traverser le système plutonien, à une distance minimale de 11 095 kilomètres.

L’ex-neuvième planète du système solaire, devenue – de fait – la plus grande planète naine de ce même système, s’est alors révélée aux yeux du monde, lui offrant à voir ses étonnants paysages à la géologie très variée malgré sa température moyenne de -223 °C à sa surface. La naine de glace possède même une atmosphère, agitée de grands mouvements au fil des saisons qui sont très marquées et très longues. En effet, une seule année plutonienne équivaut à pas moins de 248 années terrestres.

La géologie et le relief de Pluton peuvent faire penser à ce que l’on peut observer sur Terre. On y trouve autant d’étendues de glace que de reliefs montagneux, des volcans ou encore des cratères. Dans cette vidéo (ci-dessous), nous survolons le ventricule gauche baptisé la plaine Spoutnik. La glace d’azote qui remonte de l’intérieur remplit cette dépression d’une multitude de cellules hexagonales crevassées.

Mais dans ces confins de notre système solaire, Pluton n’est pas si seule puisque la planète naine est accompagnée de son fidèle satellite, Charon, deux fois plus petit. Sur ce dernier, on trouve notamment la région du Mordor, le cratère Skywalker ou encore le gouffre de Nostronomo.

 

Source

Quand New Horizons nous emmène en balade sur Pluton
noté 5 - 1 vote[s]