in ,

Comment les humains réagiront-ils en cas de découverte d’une vie extraterrestre ?

Crédits : iStock

Si de nombreux moyens sont aujourd’hui mis en œuvre pour sonder la moindre présence extraterrestre ailleurs dans l’Univers, une question importante doit être posée : si nous établissons un jour le contact, comment réagira notre espèce ?

Allons-nous nous sentir menacés et réagir avec horreur ? Serons-nous au contraire enthousiastes ? Allons-nous apprécier le moment ? Le comprendrons-nous même ? Allons-nous traiter l’information puis rapidement passer à autre chose ? Il y a eu beaucoup de spéculations sur la façon dont nous pourrions répondre à ce genre de nouvelles, mais jusqu’à présent, nous ne disposions d’aucune recherche empirique. Une récente étude menée par Michael Varnum, professeur adjoint de psychologie à l’Université d’État d’Arizona (États-Unis), s’est penchée sur la question. Et elle suggère une réaction positive à cette annonce.

« Si nous devions faire face à la vie en dehors de la Terre, nous serions vraiment optimistes à ce sujet », note le chercheur, qui présentait ses conclusions lors d’une conférence de presse tenue le 16 février dernier lors de la réunion annuelle de l’Association américaine pour l’avancement des sciences à Austin, au Texas. Dans cette étude pilote, Varnum et sont équipe ont analysé les anciens articles de journaux sur les découvertes de potentielles vies extraterrestres passées. Ils ont abordé la nature des réactions à ces annonces à l’aide d’un logiciel qui quantifie les émotions, les sentiments, les pulsions et autres états psychologiques dans les textes écrits.

Les articles étudiés ici portaient sur la découverte en 1996 de microbes martiens extraterrestres possiblement fossilisés mais aussi sur la découverte en 2015 d’une gradation périodique de luminosité autour de l’étoile de Tabby, pensée pour indiquer la présence d’une “sphère de Dyson” visant à siphonner l’énergie de cette étoile. C’était aussi le cas pour la découverte en 2017 d’exoplanètes telluriques dans la zone habitable de l’étoile TRAPPIST. Les résultats ont alors suggéré des émotions significativement plus positives que négatives à ces annonces.

Dans une étude distincte, l’équipe a ensuite demandé à plus de 500 participants différents d’écrire sur leurs propres réactions hypothétiques et sur la réaction éventuelle de l’humanité à l’annonce de la découverte d’une vie microbienne extraterrestre. Les réponses des participants ont également montré des émotions significativement plus positives que négatives, à la fois en contemplant leurs propres réactions et celles de l’humanité dans son ensemble.

Dans une troisième étude, un échantillon supplémentaire de plus de 500 personnes fut questionné. Les participants ont été divisés en deux groupes. Dans un groupe, les participants ont lu un article du New York Times décrivant des preuves possibles d’une vie microbienne ancienne sur une météorite martienne. Les participants du second groupe ont quant à eux lu un article du Times décrivant la création prétendue de la vie humaine synthétique en laboratoire. Ici aussi, les émotions ont été significativement plus positives que négatives dans les réponses à la découverte prétendue de vie extraterrestre, mais également plus fortes qu’en réponse à la création d’une vie synthétique humaine.

Et vous, comment réagiriez-vous à la découverte confirmée d’une forme de vie extraterrestre ?

Vous retrouverez les résultats de ces trois études la revue dans Frontiers in Psychology.

Source

Comment les humains réagiront-ils en cas de découverte d’une vie extraterrestre ?
noté 5 - 3 vote[s]