in

Du gluten de blé pour réparer les cheveux cassants ?

Crédits : Pixabay / StockSnap

Une équipe de chercheurs de l’Université de Jiangnan en Chine, et de l’Université du Nebraska aux États-Unis, s’est récemment aperçue que l’intégration du gluten de blé dans un shampoing permet de restaurer les liens rompus, rendant les cheveux moins cassants.

Les cheveux humains sont constitués à 90 % de kératine. Il s’agit d’une protéine liée par des ponts disulfures, dont le nombre et l’emplacement donnent aux cheveux leur forme. Cette liaison covalente se forme par oxydation dans les protéines – ici la kératine. Le problème, c’est que les shampoings destinés à nettoyer nos cheveux nuisent en même temps à ces liens qui retiennent la kératine. Il en résulte des cheveux cassants, qui développent souvent des pointes fourchues.

Les chercheurs savent que le traitement des cheveux fragiles nécessite l’application d’une protéine pour remplacer ces liaisons rompues. Seulement, pour que ces protéines se lient, elles doivent présenter le même pH que les cheveux, et une telle protéine se révèle – encore aujourd’hui -insaisissable. Pour surmonter ce problème, les chercheurs se sont tournés vers le gluten de blé, d’une part car c’est peu coûteux, et d’autre part parce qu’il est abondant. Toutefois le gluten de blé n’a pas le bon pH, les chercheurs ont donc usé de leurs connaissances pour tenter de le modifier. Après quelques essais et erreurs, ils ont alors mis au point une procédure qui semble fonctionner.

Les chercheurs expliquent avoir ici imbibé le gluten d’une enzyme qui décomposait ses protéines en leurs peptides de base, pour ensuite augmenter le point isoélectrique de ces peptides dans le but de le faire correspondre à celui des cheveux. Ils ont ensuite mélangé le résultat dans un shampoing, qu’ils ont appliqué sur des échantillons de cheveux.

L’équipe a testé son approche en passant un peigne fin à travers les échantillons de cheveux traités  et en utilisant des mesures de frottement, dans le but de mesurer les degrés de dommages causés aux cheveux. Ils rapportent que l’application de leur shampoing infusé au gluten a permis de réduire de 21 % le frottement sur les cheveux secs et de 50 % sur les cheveux mouillés. Ils ont également observé les échantillons de cheveux sous microscope et remarqué des liens nouvellement formés – les cheveux étaient donc plus lisses et moins cassants.

Plus de tests seront nécessaires, mais il semblerait que nous ayons enfin trouvé un remède contre les pointes fourchues. Vous retrouverez tous les détails de cette étude dans la revue Royal Society Open Science.

Source

Du gluten de blé pour réparer les cheveux cassants ?
Notez cette actu