in

La galaxie d’Andromède serait plus jeune… que la Terre ?

Crédits : Pixabay

La galaxie spirale Andromède s’est structurée il y a moins de 3 milliards d’années, à la suite d’une collision majeure survenue entre deux galaxies. C’est en tout cas ce que révèle une récente étude basée sur des simulations informatiques. Notre voisine cosmique serait ainsi plus jeune que notre planète.

Andromède n’a donc pas fini de nous surprendre. Il y a quelques jours, une nouvelle technique de mesure de la masse des galaxies, appliquée à notre voisine galactique la plus proche, révélait que celle-ci serait finalement de la même taille que notre Galaxie et non deux à trois fois plus massive. Une étude menée par des chercheurs français et chinois révèle aujourd’hui qu’Andromède se serait formée suite à une collision de deux galaxies il y a environ 3 milliards d’années. C’est donc 1,5 milliard d’années plus tard que notre système solaire.

Les scientifiques se sont ici appuyés sur des données recueillies par des études précédentes. L’une d’elles, étalée entre 2006 et 2014, avait démontré qu’Andromède possède une abondance de jeunes étoiles bleues dans son disque (âgées de moins de 2 milliards d’années). Ces dernières subissent notamment des mouvements aléatoires à grande échelle. Ceci contraste avec les étoiles du disque de la Voie lactée, qui ne sont sujettes qu’à une simple rotation. Par ailleurs, des observations approfondies effectuées entre 2008 et 2014 ont révélé que le halo d’Andromède est peuplé de gigantesques courants d’étoiles. Notons que cette zone est une vaste région de dix fois la taille de la galaxie elle-même.

À partir de ces données, la collaboration franco-chinoise a ensuite créé un modèle numérique détaillé de la galaxie. Pour ce faire, ils ont utilisé le MesoPSL de l’Observatoire de Paris et le supercalculateur IDRIS-GENCI du CNRS, les deux ordinateurs les plus puissants disponibles en France. Les chercheurs ont ensuite pu démontrer que ces observations précédentes ne pouvaient être expliquées que par une collision récente. Finalement, ils ont conclu qu’il y a entre 7 et 10 milliards d’années, Andromède se composait de deux galaxies dont les trajectoires suivies allaient mener à une collision inévitable. Après avoir optimisé les trajectoires, ils ont déterminé qu’elles seraient entrées en collision il y a 1,8 ou 3 milliards d’années. C’est ainsi que serait donc née Andromède, du moins telle que nous la connaissons aujourd’hui. Notre système solaire, lui, s’est formé il y a près de 4,6 milliards d’années.

Les chercheurs ont par ailleurs été en mesure de calculer les distributions de masse pour les deux galaxies mères qui ont fusionné pour former Andromède : il se trouve que la galaxie la plus massive était quatre fois plus grande que la plus petite. La présence de jeunes étoiles bleues dans son disque, qui est restée inexpliquée jusqu’à présent, est attribuable à une période de formation intense d’étoiles qui a eu lieu après la collision.

Source

La galaxie d’Andromède serait plus jeune… que la Terre ?
noté 5 - 1 vote