in

Le Falcon Heavy permettra-t-il un jour d’exploiter les ressources des astéroïdes ?

Crédits : Flickr / SpaceX

Le Falcon Heavy de SpaceX pourrait permettre une sorte de “ruée vers l’or du 21e siècle”. Mais au lieu de se diriger vers l’Ouest américain, des robots mineurs pourraient ici exploiter les ressources aux valeurs inestimables disponibles dans l’espace.

Le Falcon Heavy, dont le lancement ne vous aura pas échappé, vise un marché plus important que ses principaux concurrents, avec notamment les lancements de très gros satellites. Le Falcon peut en effet supporter un poids deux fois plus lourd que ne peut sa principale rivale – la fusée Delta IV Heavy de Boeing. De clients semblent déjà avoir été séduits : Arabsat, un consortium de communication par satellite de pays arabes, ainsi que l’armée de l’air américaine. Mais pourrait-on s’appuyer sur le Falcon pour d’autres missions ? Quelque chose de plus lucratif ?

Notre système solaire est rempli de millions d’astéroïdes, autant de mondes rocheux dont la taille varie de quelques mètres à des centaines de kilomètres de diamètre. Depuis plus d’un siècle, les humains ont envisagé la possibilité de les exploiter, mais la logistique s’est révélée prohibitive. Mais aujourd’hui selon un astronome, le lanceur pourrait en effet considérablement augmenter le nombre d’astéroïdes viables pour des missions minières.

La première étape – l’atterrissage – nécessite un engin suffisamment puissant pour basculer entre l’orbite terrestre basse et l’orbite autour de l’astéroïde. Et selon Martin Elvis, du Centre Harvard-Smithsonian pour l’astrophysique, le Falcon Heavy pourrait se le permettre. Le chercheur déclarait en effet il y a quelques jours lors de l’assemblée annuelle de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS) à Austin (Texas) que le lanceur a le potentiel de faire de l’extraction d’astéroïdes une réalité. Cela augmenterait le nombre d’astéroïdes viables d’un facteur 15. « Au lieu de quelques centaines, nous pourrions avoir des milliers d’astéroïdes contenant du minerai disponible », a-t-il expliqué.

Il s’agirait ici d’une véritable “ruée vers l’or spatial”. À lui seul, le fer contenu dans l’astéroïde 16 Psyché par exemple, vaut à lui seul environ 10 milliards de dollars. Et selon la NASA, si nous pouvions extraire tous les minéraux des astéroïdes situés entre les orbites de Mars et Jupiter, il y aurait assez d’argent pour donner à chaque personne sur Terre environ 100 milliards de dollars ! Qui plus est, l’extraction d’astéroïdes pourrait aussi faciliter la colonisation du cosmos par l’humanité.

Certains astéroïdes contiennent en effet du fer, du cobalt, du titane et d’autres matériaux que nous pourrions utiliser pour évoluer dans l’espace. D’autres disposent d’oxygène et d’eau, dont les astronautes ont besoin pour survivre, tandis que d’autres contiennent de l’hydrogène et de l’ammoniac, que nous pourrions transformer en carburant de fusée pour alimenter les vaisseaux spatiaux. Si l’astronome dit vrai, alors les 90 millions de dollars demandés par SpaceX pour chaque lancement ne seront qu’un léger investissement pour les éventuels mineurs des temps modernes.

Source

Le Falcon Heavy permettra-t-il un jour d’exploiter les ressources des astéroïdes ?
Notez cette actu