in

Après le succès du Falcon Heavy, quelles sont les prochaines étapes pour SpaceX ?

Après le lancement réussi du Falcon Heavy ce mardi, le PDG de SpaceX, Elon Musk, a tenu une conférence de presse, répondant aux questions des journalistes sur l’événement de la journée. Il a notamment détaillé les prochaines étapes à venir pour SpaceX.

En réussissant à propulser vers Mars sa voiture de sport installée sur la fusée la plus puissante du monde, Elon Musk a provoqué un enthousiasme sans précédent. Seule petite ombre au tableau concernant le noyau central de la fusée censé atterrir en mer sur une plate-forme dédiée. En effet, les deux des moteurs utilisés pour ralentir et guider le noyau n’ont pas réagi comme prévu : le noyau a finalement heurté l’océan Atlantique à environ 482 km/h. Mis à part ce petit imprévu, l’opération est un énorme succès. Alors quelles sont les prochaines étapes ?

Concernant le Falcon Heavy, le marché le plus important sera le lancement de satellites trop lourds pour la concurrence. Et sur ce point Space X est clairement en avance, puisque le Falcon peut supporter un poids deux fois plus lourd que ne peut sa principale rivale – la fusée Delta IV Heavy de Boeing. La fusée est en effet en mesure d’emporter jusqu’à 64 tonnes de charge en orbite terrestre. L’autre point important concerne les tarifs de ces lancements : “seulement” 90 millions de dollars le tir. Ce prix s’explique par le fait que l’entreprise récupère les lanceurs pour les réutiliser d’une mission à l’autre. De fait, l’opération chez SpaceX coûte trois fois moins cher que chez sa plus proche concurrente, et a déjà séduit deux clients. Il s’agit d’Arabsat, un consortium de communication par satellite de pays arabes, et de l’armée de l’air américaine.

Pour ce qui est de la Lune, SpaceX annonçait il y a quelques mois avoir conclu un contrat avec deux particuliers. Le but étant de les faire orbiter autour de notre satellite naturel, puis d’assurer leur retour sur Terre en toute sécurité. La société a fait très peu de révélations à ce sujet, mais le voyage est normalement prévu pour la fin de l’année 2018. Le véritable objectif d’Elon Musk reste sans aucun doute un atterrissage sur la planète rouge. C’est pourquoi l’homme se tourne aujourd’hui vers sa Big Falcon Rocket (BFR) – officieusement surnommée « Big fucking rocket » (littéralement “putain de grosse fusée”). Le Falcon Heavy n’est en effet qu’une étape dans ce projet d’exploration martienne.

La BFR devrait à terme remplacer tous les lanceurs disponibles. Sur le papier, elle est prévue pour mesurer 106 mètres de hauteur, et être bien plus puissante que la fusée Saturn V de la NASA qui envoyait en 1969 les premiers astronautes sur Lune. Le tir d’essai pourrait se dérouler vers 2020, et serait suivi de tests orbitaux en 2021. Les premiers équipements pourraient atteindre Mars en 2023. En ce sens, le vol réussi de ce mardi a rasséréné Elon Musk. « Il y a encore beaucoup d’incertitudes autour de ce programme, mais ce sera notre objectif », a-t-il confirmé lors de la conférence de presse, notant qu’il espérait mener un « test à grande échelle » d’ici trois à quatre ans.

Source

Après le succès du Falcon Heavy, quelles sont les prochaines étapes pour SpaceX ?
Notez cette actu