in

Un cyclone à l’œil extrêmement large s’est formé dans l’Océan Indien !

Le quatrième phénomène cyclonique à s’être formé dans le sud-ouest de l’océan Indien, nommé Cébile, déploie force et beauté au-dessus des eaux depuis plusieurs jours. Il est actuellement l’équivalent d’une catégorie 3 mais ne menace heureusement aucune terre. Particularité intrigante, son oeil très large qui s’est progressivement développé. Durant la journée de mardi, celui-ci atteignait plus de 100 kilomètres de largeur ! Les images en provenance des satellites sont de ce fait particulièrement esthétiques.

Le cyclone Cébile, d’intensité équivalente à une catégorie 3 avec des rafales atteignant plus de 270 km/h près du mur de l’œil, sévit actuellement dans l’océan Indien, loin de toutes terres. C’est le quatrième phénomène nommé dans ce bassin depuis le début de la saison. Il a connu une phase de renforcement très rapide depuis ce week-end. Bien qu’il ne soit pas une menace particulière, il est intriguant par le fait qu’il possède une caractéristique assez singulière : un œil très large. Comme on le voit sur les images satellites présentées dans cet article, la largeur de celui-ci atteint près de 100 km, voire plus au cours de la journée de mardi. Ce serait suffisant pour y faire rentrer entièrement l’île de la Réunion !

Les cyclones présentant un œil très large ne sont pas fréquents et font souvent partie d’une catégorie que l’on appelle des cyclones annulaires. Ces derniers ont des structures très symétriques, pratiquement sans bandes spiralées et possédant un œil très ouvert. En raison de leur faible occurrence, il y’a eu assez peu de recherches sur ce type de perturbations et il reste donc de nombreuses parts d’ombre. On ne sait pas très bien ce qui fait qu’un cyclone va développer une structure annulaire par exemple, même si des pistes sont bien sûr privilégiées (une évolution dans des conditions de très faible cisaillement vertical du vent, entre autres).

Le cyclone Cébile capturé ce 31 janvier par Sentinel-3.

Le cyclone Cébile capturé ce 31 janvier par Sentinel-3. 

En ce qui concerne Cébile, l’élargissement de son œil a correspondu à un processus de remplacement du mur de l’œil. Ce dernier consiste en l’effondrement progressif du mur de nuages d’orage entourant le centre de la perturbation tandis qu’un nouveau se créer à l’extérieur. Finalement, le mur externe se contracte et remplace totalement le mur interne primaire. Durant cette phase, le cyclone perd en vigueur, conduisant à une période d’affaiblissement temporaire. C’est ce qui a été observé au cours de la journée d’hier. Depuis Cébile s’est à nouveau renforcé et son œil, bien que toujours large, s’est contracté.

La perturbation va continuer à se déplacer vers l’ouest du bassin Indien puis incurver sa route vers le sud/sud-est en gardant une intensité marquée, voire même en s’intensifiant légèrement ces prochaines heures. À mesure qu’il progressera vers le sud il devrait ensuite s’affaiblir et devenir une simple tempête tropicale. La prévision du CMRS de la Réunion est disponible ci-dessous.

Prévision de trajectoire et d'intensité diffusée ce 31 janvier à 10 heures locales à la Réunion.

Prévision de trajectoire et d’intensité diffusée ce 31 janvier à 10 heures locales à la Réunion.

Un cyclone à l’œil extrêmement large s’est formé dans l’Océan Indien !
Notez cette actu