in

Des chercheurs lèvent le voile sur le mystérieux regard des coquilles Saint-Jacques

Crédits : Wikimedia Commons

Saviez-vous que la coquille Saint-Jacques était pourvue de 200 yeux qui agissent comme des télescopes ? Il s’avère que ceux-ci ont deux rétines ! Des chercheurs ont récemment levé le voile sur leur fonctionnement, qui était jusqu’ici un mystère.

La coquille Saint-Jacques est mondialement connue, car cette dernière est un met de choix – une véritable star parmi les fruits de mer. En revanche jusqu’à il y a peu, nous ne connaissions pas complètement son fonctionnement. Une étude menée par Benjamin A. Palmer et son équipe du Département de biologie structurale du Weizmann Institute of Science (Israël) publiée le 1er décembre 2018 dans la revue Science permet désormais d’en savoir plus.

Le fait est que la coquille Saint-Jacques dispose de 200 yeux dont le diamètre est d’un millimètre chacun. Ces yeux représentent une sorte de système à miroirs concaves afin de créer des images par réflexion de la lumière. Ainsi, il est possible de dire que les multiples yeux de la coquille Saint-Jacques agissent comme des télescopes.

« Ce système de miroirs composés de cubes ressemble de façon frappante aux miroirs segmentés des grands télescopes », a déclaré Benjamin A. Palmer.

Ces miroirs sont composés d’une mosaïque de cubes microscopiques transparents qui servent à corriger les erreurs d’optique et donner des images nettes. Les yeux de la coquille Saint-Jacques ont une rétine à deux couches sur laquelle les images sont formées par les miroirs. La première couche couvre le champ visuel central et la seconde, le champ périphérique.

Cette étude pourrait permettre à l’avenir de mettre au point de nouveaux instruments optiques, des applications en imagerie et pourquoi pas une nouvelle génération de capteurs. Rappelons que par le passé, le système optique d’animaux comme le homard avait déjà permis de concevoir des télescopes plus puissants.

Sources : Futura SciencesSciences et Vie

Des chercheurs lèvent le voile sur le mystérieux regard des coquilles Saint-Jacques
Notez cette actu