in

Les bébés prématurés mettraient plus de temps à se sociabiliser

Crédits : Flickr / Donnie Ray Jones

Les bébés prématurés se font moins d’amis et passent moins de temps à se socialiser durant la petite enfance, révèle une étude. Mais cela s’améliore quand ils vont à l’école.

Les bébés prématurés (même modérément) se font moins d’amis, se sentent moins acceptés par leurs camarades et passent moins de temps à se socialiser dans leurs premières années, selon une étude menée par des chercheurs l’Université de Warwick, au Royaume-Uni. Cependant ces enfants rattrapent leur retard, se faisant plus d’amis et se sentant de plus en plus acceptés une fois à l’école, vers l’âge de huit ans.

Les chercheurs ont pour cette étude analysé les comportements sociaux de plus de 1 000 enfants nés en Allemagne entre 1985 et 1996. Parmi ceux-ci, 179 sont nés très prématurés (moins de 32 semaines de grossesse), 737 étaient prématurés modérés à tardifs (nés entre 32 et 36 semaines) et 231 étaient nés à terme et en bonne santé. À la naissance, les complications néonatales et les relations parents-nourrissons ont été évaluées par des observations quotidiennes. Les enfants participants nés prématurés ne souffraient par ailleurs pas de déficiences neurodéveloppementales majeures. Puis à l’âge de six et huit ans, le développement cognitif et moteur ainsi que les problèmes de comportement ont été évalués par des psychologues et des pédiatres.

Concrètement, on demandait alors aux parents et aux enfants combien d’amis ces enfants avaient et combien de fois ils voyaient ces derniers. Les enfants et les parents ont également été invités à remplir un questionnaire d’image pour déterminer comment ils se sentaient perçus par leurs semblables. Les chercheurs ont alors constaté que les enfants nés très prématurés confiaient avoir en moyenne quatre amis, tandis que les enfants nés à terme avaient cinq amis à l’âge de six ans. Les parents ont également signalé que leurs enfants nés très prématurés étaient moins acceptés par les autres. Ils voyaient aussi leurs amis 15 % moins souvent que ceux nés à terme.

Une fois à l’école en revanche, tous les enfants ont déclaré avoir six amis, mais ceux très prématurés voyaient toujours leurs amis 15 % moins souvent. Cependant, leurs parents et les enfants eux-mêmes ont déclaré être également acceptés par les autres par rapport aux enfants nés à terme. Il en est également ressorti que les enfants qui avaient de plus faibles capacités motrices, de plus faibles capacités cognitives et des problèmes émotionnels avaient moins d’amis et étaient moins bien acceptés.

Dans l’ensemble les enfants qui avaient le moins d’amis et qui se sentaient moins bien acceptés étaient les garçons, les enfants issus de familles plus nombreuses ainsi que ceux ayant des problèmes cognitifs, moteurs ou comportementaux et des relations parents-nourrissons plus pauvres dans l’enfance. « Avoir des amis, jouer avec eux et être accepté est important pour le soutien social et le bien-être personnel. Au contraire, avoir moins d’amis, se sentir moins accepté peut mener à un sentiment de solitude et augmente le risque d’exclusion ou d’intimidation », note le Professeur Dieter Wolke, principal auteur de l’étude. « L’entrée à l’école accroît les réseaux sociaux et devrait être un facteur à envisager lorsqu’on envisage de retarder l’entrée à l’école des enfants prématurés ».

Les parents de prématurés – en particulier ceux qui présentent des troubles moteurs et cognitifs – devraient par ailleurs pouvoir être conseillés sur la façon de tisser des liens sociaux, et ce avant la période scolaire, notent finalement les chercheurs.

Source

Les bébés prématurés mettraient plus de temps à se sociabiliser
Notez cette actu