in

117 empreintes de mammouths ont été découvertes aux États-Unis

Crédits : Greg Shine / Bureau of Land Management

Un ancien lac du centre-sud de l’Oregon aujourd’hui asséché porte encore les traces de 117 empreintes laissées par un groupe de mammouths à l’ère glaciaire, il y a environ 43 000 ans.

Une piste fossilisée de 20 mètres de long, retrouvée sur les terres publiques du comté de Lake en Oregon, pourrait bien nous révéler des indices sur l’ancienne dynamique familiale des mammouths colombiens. Récemment découverte par une équipe du Musée d’Histoire naturelle et culturelle de l’Université de l’Oregon, la piste comprend au total 117 empreintes, des traces vieilles de 43 000 ans appartenant à des mammouths jeunes et adultes. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology.

« Ces empreintes étaient particulièrement rapprochées », note Greg Retallack, paléontologue du Musée d’Histoire naturelle et culturelle, « et celles de droite étaient plus profondément enfoncées que celles de gauche – comme si un mammouth adulte boitait ». Mais, comme le révèle l’étude, l’animal qui boitait n’était pas seul : deux paires de petites empreintes semblaient approcher et se retirer de la piste. « Ces jeunes peuvent avoir été en interaction avec une femelle adulte blessée », poursuit le paléontologue, « revenant à elle à plusieurs reprises tout au long du voyage, peut-être par souci de sa lente progression. Un tel comportement a déjà été observé chez des adultes blessés dans des troupeaux matriarcaux modernes d’éléphants d’Afrique ».

Les traces fossiles telles que les pistes peuvent parfois fournir des informations uniques sur l’histoire d’une espèce disparue. « Les pistes en disent parfois plus sur les créatures anciennes que sur leurs os, particulièrement en ce qui concerne leur comportement », explique le chercheur. « C’est incroyable de voir ce genre d’interaction préservée dans les archives fossiles ».

De nombreux mammouths parcouraient autrefois une grande partie de l’Amérique du Nord. Par exemple, les mammouths laineux (Mammuthus primigenius) étaient communs au Canada et en Alaska. De leur côté, les mammouths colombiens (Mammuthus columbi) dont il est ici question ont occupé la région qui couvre aujourd’hui l’état de Washington jusqu’au sud du Mexique. Mais la plupart de ces animaux ont disparu il y a environ 11 500 ans. Toutefois, rappelons que certaines populations insulaires isolées de mammouth laineux ont persisté jusqu’à il y a 4 000 ans.

Source