in

Chine : Dans les usines de munitions, 25% des ouvriers sont remplacés par des machines

Crédits : Pixabay / John-Silver

La Chine a commencé à remplacer les travailleurs de ses usines de munitions par des robots. Le déménagement permettra de réduire le nombre d’accidents subis par les travailleurs humains, et a déjà permis d’augmenter la production de munitions dans le pays.

La Chine est un pays qui mène la charge quand il s’agit d’adopter la robotique et l’intelligence artificielle (IA). L’année dernière, le pays a vu le premier robot dentiste opérer un patient avec succès. C’est dire si la Chine compte se positionner en leader mondial de l’IA d’ici 2030. Côté robotique, environ 25 % des ouvriers des usines de munitions chinoises ont déjà été remplacés par des “machines intelligentes”. Les usines manquaient de personnel, ces environnements étant jugés trop dangereux en raison de la présence de bombes et d’obus d’artillerie.

« Quel que soit le salaire offert, les jeunes ne sont tout simplement pas intéressés pour travailler dans une usine de munitions de l’armée de nos jours », note Xu Zhigang du département d’automatisation de Shenyang faisant partie de l’Académie chinoise des sciences. « Personne ne peut vraiment les blâmer d’être méfiants à l’égard de ce travail », d’autant plus que d’importants accidents – parfois mortels – se sont produits ces dernières années.

Les problèmes de sécurité sont tels que les 30 usines construites au cours des 60 dernières années sont situées dans des endroits reculés ou dans des régions où la densité de population est beaucoup plus faible. « Une étincelle pourrait conduire à une énorme explosion », note le chercheur, avant d’ajouter que « le risque d’incendie était notre plus grand défi. Il pendait sur ma tête comme une épée de Damoclès ».

Même avant que les accidents ne soient pris en compte, les travailleurs étaient exposés à des produits chimiques nocifs lors de l’assemblage des munitions, ce qui les obligeait à porter des masques et des gants. Inutile de dire que ce n’est pas le travail le plus engageant, et c’est probablement ce qui en fait un des mieux adaptés à l’automatisation.

Depuis son introduction dans les usines, l’IA a été presque 5 fois plus productive que les travailleurs humains et peut assembler diverses munitions, notamment des obus d’artillerie, des bombes guidées et des fusées plus efficacement. Ils ne sont pas non plus sujets à la fatigue, ce qui est un plus. « Les robots peuvent libérer les travailleurs des emplois risqués et répétitifs dans le processus de fabrication de bombes », a déclaré le professeur Huang Dexian, du département d’automatisation de l’Université Tsinghua. « Cela créera de nouveaux emplois tels que l’optimisation du contrôle, la maintenance du matériel et les mises à niveau techniques. Cela nous donnera une force de défense plus forte, plus saine et plus heureuse ».

Source

Chine : Dans les usines de munitions, 25% des ouvriers sont remplacés par des machines
Notez cette actu