in

Les montures connectées feront-elles bientôt partie de notre quotidien ?

Crédits : Wikipédia

Si les Google Glass ont connu un échec retentissant, les fabricants de lunettes pensent toujours que les montures connectées font partie de l’avenir, sans pour autant avoir une idée précise de leur succès économique.

Les Google Glass sont une paire de lunettes équipée d’une caméra intégrée, d’un micro, d’un pavé tactile sur une des branches, de mini-écrans et d’un accès à internet par Wi-fi ou Bluetooth. Si leurs preuves ont été faites de manière relative dans le monde médical, il s’avère que ces lunettes sont un échec commercial. Cependant, un retour a été annoncé en juillet 2017.

Néanmoins, différentes sociétés croyant aux lunettes connectées exploitent le filon et proposent (ou proposeront bientôt) des montures dont les capacités sont variées. Citons par exemple Safilo, deuxième plus important lunetier italien, qui a sorti en octobre 2017 une paire de lunettes baptisée Lowdown Focus. Celle-ci mesure les ondes cérébrales et donne la possibilité d’effectuer des exercices de relaxation et de concentration.

Le groupe d’opticiens Atol travaille actuellement sur une monture destinée aux personnes âgées. En effet, cette dernière serait capable d’alerter une plateforme de télé-assistance en cas de chute du propriétaire. De son côté, Optic 2000 commercialisera ses Ellcie Healthy en avril 2018. Cette nouvelle monture aura la mission d’alerter un conducteur en cas de somnolence au volant de son véhicule.

La société Tikaway, qui avait participé à la création des Google Glass, propose depuis quelques mois une monture taillée pour les entreprises. Il s’agit de lunettes caméra connectées à une solution de visioconférence dans un but de formation à distance.

Les lunettes connectées sont déjà présentes dans le domaine de la santé, le monde du travail et bientôt dans la sécurité au volant et au service des personnes âgées, tandis que celles-ci sont déjà utilisées dans le sport. Depuis 2016, le leader mondial des lunettes, l’italien Luxottica, commercialise les Oakley Radar Pace (voir vidéo ci-dessous) dont le but est de permettre aux coureurs et aux cyclistes d’améliorer leurs performances grâce à un coach vocal.

Sources : Les AffairesRTL