in

La sonde Juno vient de renvoyer des images magnifiques de Jupiter

NASA / JPL-Caltech / SwRI / MSSS / Gérald Eichstädt / Seán Doran

La sonde spatiale de la NASA, Juno, nous a envoyé des photographies exceptionnelles prises au-dessus de Jupiter, la géante gazeuse plus volumineuse et plus massive que toutes les autres planètes du système solaire réunies.

Qui pensait, il y 20 ou 30 ans qu’une sonde de la taille d’un terrain de basket-ball irait s’aventurer près de Jupiter, à quelques 670 millions de kilomètres de la Terre, pour nous envoyer ses plus beaux clichés ? Le vaisseau à un milliard de dollars de la NASA aura mis cinq ans pour atteindre sa cible, mais l’investissement aura valu le coup. En témoignent ces photos exceptionnelles téléchargées et mises en accès libre par la NASA, capturées par la sonde le 16 décembre dernier lors de son dixième survol de la géante.

Voici un petit aperçu de ce monde gigantesque. Rappelons que sur Jupiter, certaines des tempêtes observées sont plus grandes que le diamètre de la Terre.

NASA / JPL-Caltech / SwRI / MSSS / Gérald Eichstädt / Seán Doran
NASA / JPL-Caltech / SwRI / MSSS / Kevin Gill
NASA / JPL-Caltech / SwRI / MSSS / Gérald Eichstädt / Seán Doran
NASA / JPL-Caltech / SwRI / MSSS / Gérald Eichstädt / Seán Doran
NASA / JPL-Caltech / SwRI / MSSS / Gérald Eichstädt / Seán Doran
NASA / JPL-Caltech / SwRI / MSSS / Gerald Eichstädt

Juno a emporté avec elle huit instruments scientifiques dont deux spectromètres, un radiomètre, un magnétomètre et un ensemble d’instruments dédiés à l’étude des pôles de Jupiter. L’objectif est ici de reconstituer l’histoire de la formation de Jupiter et son évolution. Compte tenu du rôle central de la planète géante dans la formation du système solaire, les informations recueillies doivent permettre d’affiner les théories dans ce domaine, et plus généralement de mieux comprendre l’origine des systèmes planétaires découverts autour d’autres étoiles.

La fin de mission est prévue pour 2021. L’électronique de la sonde se dégrade en effet à chaque passage dans la ceinture de radiations. Quand sonnera l’heure du trépas, Juno ira s’engouffrer dans l’atmosphère de Jupiter, où elle sera détruite par la pression et la température.

Source

La sonde Juno vient de renvoyer des images magnifiques de Jupiter
Notez cette actu